Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
337
Bouygues
402
Le Journal de l'Emploi

Emploi : Le secteur de l’emballage recrute avec Smurfit Kappa France

Cette semaine dans le Journal de l’Emploi, nous vous proposons de découvrir un secteur où nous consommons tous les jours : l’emballage. En effet dans une société de plus en plus mondialisée où la consommation bat son plein, l’emballage est un produit que nous achetons tous. Avec Jean-Christophe Bugeon, président directeur général de Smurfit Kappa France, découvrez les opportunités d’embauches pour cette année.

L’emballage, un secteur critiqué…

Aujourd’hui, une bouteille en plastique pèse 30% de moins qu’en 1993. Les canettes en acier ont diminué quant à elles de 15% et les bouteilles en verre de 10%. Malgré ces diminutions du poids des emballages, les problèmes écologiques se posent toujours. Smurfit Kappa France, produit les emballages papiers destinés aux produits alimentaires et à l’e-commerce.
Dans une perspective de recyclage, l’entreprise Smurfit Kappa France utilise 90% d’anciens emballages pour sa production. C’est l’objectif de l’entreprise, utiliser moins de matériaux pour fabriquer des « éco-emballages ». Une volonté de recyclage qui s’inscrit dans la dynamique internationale de prise de conscience écologique pour la planète. Deux ans après les accords de Paris et la volonté d’ici 2050 de ne pas dépasser les 2 degrés de réchauffement de la planète.

…Mais un secteur qui recrute !

Smurfit Kappa France, c’est un groupe mondial. Avec un chiffre d’affaires de 8.2 milliards en 2016, elle regroupe 45 000 employés dans 34 pays différents. En France, l’entreprise regroupe 5 000 salariés dans différentes régions. Pour l’année 2018, Smurfit Kappa France prévoit la même ambition de recrutement qu’en 2017, soit 250 nouveaux emplois.

Mais dans ces 250 postes, vous trouverez sûrement le poste adéquate. En effet, le secteur de l’emballage regroupe plusieurs métiers aux qualifications diverses. Pour des jeunes diplômés de Bac Pro ou BTS, les métiers d’opérateur et de techniciens de maintenance sont recherchés. Concernant les métiers du commerce et de l’ingénierie, là aussi vous pouvez prétendre à l’embauche.

Alors si le secteur de l’emballage vous intéresse, rendez-vous sur le site www.smurfitkappa.com dans la rubrique carrière et découvrez cette entreprise où le taux de démission est inférieur à 1%. Et surtout où les mobilités géographiques et de carrières sont hautement valorisées.

Changer de vie pour devenir entrepreneure

Qui n’a pas rêvé d’être sa propre patronne et donc entrepreneure ? Changer de vie pour devenir entrepreneure est au sommaire de cette dernière émission de l’année 2018. Devenir entrepreneure, que cela implique-t-il ? Est-ce accessible à tous ? Pour répondre à ces questions, Business Women reçoit : -Sophie Gineste, cré...

Le salon SME : un rendez-vous pour les entrepreneurs

Qu’est-ce que le Salon SME ? Le Salon SME est un salon à destination des dirigeants d’une start-up ou d’une TPE, des créateurs d’entreprise, des candidats à la franchise, des consultants, des indépendants… Il se déroule sur 2 jours uniques pour faire aboutir les projets de création, accélérer l’activité et déve...

#Intérêt Général: la Probono Factory, Mécénat de compétence au coeur de Paris la Défense

Le Pro bono pour l’intérêt général. Pro bono est l’abréviation de l’expression latine pro bono publico, signifiant « pour le bien public ». c’est aussi le mot d’ordre de Pro Bono Lab, une structure spécialisée dans l’aide à l’engagement par le partage de compétences. Chaque année, ils organisent des opérations ...

« T’inquiète…je gère » avec Gaëlle Frizon de Lamotte, fondatrice d’Olybe

Gaëlle Frizon de Lamotte, fondatrice d’Olybe. Malgré un poste très intéressant dans une grande entreprise, Gaëlle a souhaité devenir entrepreneure. Elle a fondé Olybe. C’est l’intrapreneuriat qui lui a donnée le goût d’entreprendre et l’envie de se lancer. L’intrapreneuriat c’est jouer le rôle ...