Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
457
Bouygues
302
Le Journal de l'Emploi

Le jeu vidéo avec l’Institut de l’internet et du multimédia

En plein essor, le jeu vidéo est un domaine de passionnés où de nombreux métiers collaborent ensemble. Pour y arriver, de nombreuses formations existent dont celle de l’institut de l’internet et du multimédia (IIM). Pour cette émission, le Journal de l’Emploi a reçu Thomas Nicolet, responsable de l’axe jeu vidéo de l’IIM.

 

Un marché en forte croissance

Aujourd’hui, le jeu vidéo est une des industries les plus importantes du paysage culturel international. En France, son chiffre d’affaire a atteint le chiffre record de 4,3 milliards en 2017 et est appelé à continuer de croître. Du côté de la consommation, le marché se porte merveilleusement bien, tout comme celui de l’emploi qui englobe de nombreux corps de métiers pour lesquels il faut être formé. Selon Thomas Nicolet, 1300 emplois devraient se créer cette année. En France, un savoir-faire existe et est plutôt centré sur les métiers du développement et de la création.

L’IIM forme, depuis 1995, aux métiers du digital avec plusieurs spécialisations, appelées « axes », dont celle du jeu vidéo. De plus, la formation fait partie du Réseau des écoles SNJV, Syndicat national du jeu vidéo, qui constitue un gage de qualité et un moyen de rester au plus proche des réalités de la profession.

L’axe jeu vidéo de l’IIM propose plusieurs formations allant du post-bac au master. Tout d’abord, une année préparatoire post-bac où tous les domaines sont étudiés pour permettre par la suite de se spécialiser en deuxième année. Ce bachelor permet d’obtenir un bac+3 mais n’est pas le moyen idéal de s’insérer dans le marché de l’emploi. La possibilité est offerte aux étudiants de continuer leurs études dans deux mastères avec une spécialisation encore plus poussée dans des métiers de la création ou de la production.

Avec une formation en cinq ans, l’axe jeu vidéo de l’IIM permet de pratiquer de nombreux métiers classés dans quatre grands domaines. Les métiers du design, les métiers artistique et graphique, les métiers de la programmation et enfin les métiers de la production. Pour que l’insertion se déroule dans les meilleures conditions, Thomas Nicolet conseille aux étudiants d’aller jusqu’en master, pour leur permettre de travailler dans les plus grands studios français et internationaux.

 

Les métiers de la filière équine avec Équi-Ressources

Une large palette de métiers Travailler avec les chevaux. Des métiers qui recouvrent plusieurs secteurs : l’agriculture, la biologie ou encore les sports et loisirs. Chaque année ce sont de nombreux postes qui sont à pouvoir aux quatre coins de la France. Et pour promouvoir ces différents métiers et les formations pour y accéder Le ...

Et si on dynamisait nos territoires avec la création et l’innovation ?

L’essor des tiers-lieux en France Ce n’est plus un phénomène émergeant mais bien émergé. En effet, les tiers-lieux, lieux de vie où se croisent innovation, création, entrepreneuriat ou encore coworking. Ces « marketplaces » désireuses de favoriser les rencontres entre les citoyens pour que de cette synergie naissent idée...

People Doc recherche ses futurs collaborateurs

People Doc : spécialiste de la digitalisation des processus RH Créé en 2007, cette Start-up est spécialisée dans la dématérialisation des fonctions RH. l’objectif ? Faciliter la vie des entreprises et des divers collaborateurs au sein des entreprises. Ainsi, People Doc met à leur disposition des outils pour automatiser les processu...

Formez-vous aux métiers du numérique avec Web Force 3

Web Force 3 : Un réseau de 50 écoles Web Force 3 est un réseau de 50 écoles basées dans toute la France et à l’étranger. À travers sept formations aux différents métiers du numérique, les étudiants sont accompagnés par 750 professionnels. Aujourd’hui Web Force 3 c’est 5 000 alumnis et 90% de sorties positives. [&he...