Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
337
Bouygues
402
Le Journal de l'Emploi

Le jeu vidéo avec l’Institut de l’internet et du multimédia

En plein essor, le jeu vidéo est un domaine de passionnés où de nombreux métiers collaborent ensemble. Pour y arriver, de nombreuses formations existent dont celle de l’institut de l’internet et du multimédia (IIM). Pour cette émission, le Journal de l’Emploi a reçu Thomas Nicolet, responsable de l’axe jeu vidéo de l’IIM.

 

Un marché en forte croissance

Aujourd’hui, le jeu vidéo est une des industries les plus importantes du paysage culturel international. En France, son chiffre d’affaire a atteint le chiffre record de 4,3 milliards en 2017 et est appelé à continuer de croître. Du côté de la consommation, le marché se porte merveilleusement bien, tout comme celui de l’emploi qui englobe de nombreux corps de métiers pour lesquels il faut être formé. Selon Thomas Nicolet, 1300 emplois devraient se créer cette année. En France, un savoir-faire existe et est plutôt centré sur les métiers du développement et de la création.

L’IIM forme, depuis 1995, aux métiers du digital avec plusieurs spécialisations, appelées « axes », dont celle du jeu vidéo. De plus, la formation fait partie du Réseau des écoles SNJV, Syndicat national du jeu vidéo, qui constitue un gage de qualité et un moyen de rester au plus proche des réalités de la profession.

L’axe jeu vidéo de l’IIM propose plusieurs formations allant du post-bac au master. Tout d’abord, une année préparatoire post-bac où tous les domaines sont étudiés pour permettre par la suite de se spécialiser en deuxième année. Ce bachelor permet d’obtenir un bac+3 mais n’est pas le moyen idéal de s’insérer dans le marché de l’emploi. La possibilité est offerte aux étudiants de continuer leurs études dans deux mastères avec une spécialisation encore plus poussée dans des métiers de la création ou de la production.

Avec une formation en cinq ans, l’axe jeu vidéo de l’IIM permet de pratiquer de nombreux métiers classés dans quatre grands domaines. Les métiers du design, les métiers artistique et graphique, les métiers de la programmation et enfin les métiers de la production. Pour que l’insertion se déroule dans les meilleures conditions, Thomas Nicolet conseille aux étudiants d’aller jusqu’en master, pour leur permettre de travailler dans les plus grands studios français et internationaux.

 

Pologne

Hors des Sentiers battus: direction la Pologne

A la découverte de la Pologne Après avoir fait le Portugal et l’Islande, maintenant l’aventurier part à la découverte de la Pologne. Au guidon de son quad, il vous mènera à travers ce pays, chargé d’histoire. Vous pourrez voir des lieux comme Les Sudètes, le Massif de Bohême, le Mont Sniejka le Désert de Błędów  ...
tendances RH

Les tendances RH 2019 avec Top Employers Institute

Quelles sont les tendances RH en 2019 ? Top Employers Institute, autorité internationale indépendante en matière de ressources humaines (RH) a publié une étude sur les tendances RH en 2019. Le résultat de cette étude résulte d’audits réalisés sur plus de 1 500 organisations dans 118 pays. Alors comment se porte la France en matièr...

Le Made in France fait-il vendre ?

Le Made in France a le vent en poupe. Relocalisation d’entreprises en France, succès de MIFexpo, diverses tentatives pour relancer des filières (horlogerie, textile…) il semblerait que le Made in France revienne à la mode. Mais, véritable serpent de mer, son retour est annoncé régulièrement. Au delà d’une envie entrepre...

My Human Partner, une création d’entreprise accompagnée par BGE et Initiative France

Se faire accompagner : l’exemple de My Human Partner En 2007, Sandrine Almeras a créé son cabinet Human Partner. Ce cabinet intervient dans le recrutement de cadres par approches directes, principalement dans le domaine de l’Industrie. Et pour lancer son cabinet, Sandrine Almeras a été accompagnée par le réseau BGE et Initiativ...