Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
337
Bouygues
402
Le Journal de l'Emploi

Le jeu vidéo avec l’Institut de l’internet et du multimédia

En plein essor, le jeu vidéo est un domaine de passionnés où de nombreux métiers collaborent ensemble. Pour y arriver, de nombreuses formations existent dont celle de l’institut de l’internet et du multimédia (IIM). Pour cette émission, le Journal de l’Emploi a reçu Thomas Nicolet, responsable de l’axe jeu vidéo de l’IIM.

 

Un marché en forte croissance

Aujourd’hui, le jeu vidéo est une des industries les plus importantes du paysage culturel international. En France, son chiffre d’affaire a atteint le chiffre record de 4,3 milliards en 2017 et est appelé à continuer de croître. Du côté de la consommation, le marché se porte merveilleusement bien, tout comme celui de l’emploi qui englobe de nombreux corps de métiers pour lesquels il faut être formé. Selon Thomas Nicolet, 1300 emplois devraient se créer cette année. En France, un savoir-faire existe et est plutôt centré sur les métiers du développement et de la création.

L’IIM forme, depuis 1995, aux métiers du digital avec plusieurs spécialisations, appelées « axes », dont celle du jeu vidéo. De plus, la formation fait partie du Réseau des écoles SNJV, Syndicat national du jeu vidéo, qui constitue un gage de qualité et un moyen de rester au plus proche des réalités de la profession.

L’axe jeu vidéo de l’IIM propose plusieurs formations allant du post-bac au master. Tout d’abord, une année préparatoire post-bac où tous les domaines sont étudiés pour permettre par la suite de se spécialiser en deuxième année. Ce bachelor permet d’obtenir un bac+3 mais n’est pas le moyen idéal de s’insérer dans le marché de l’emploi. La possibilité est offerte aux étudiants de continuer leurs études dans deux mastères avec une spécialisation encore plus poussée dans des métiers de la création ou de la production.

Avec une formation en cinq ans, l’axe jeu vidéo de l’IIM permet de pratiquer de nombreux métiers classés dans quatre grands domaines. Les métiers du design, les métiers artistique et graphique, les métiers de la programmation et enfin les métiers de la production. Pour que l’insertion se déroule dans les meilleures conditions, Thomas Nicolet conseille aux étudiants d’aller jusqu’en master, pour leur permettre de travailler dans les plus grands studios français et internationaux.

 

Tagpay

Tagpay recrute dans le secteur du digital

Tagpay: des offres d’emploi dans le digital La banque, comme tout secteur se modernise et se digitalise également. Pour se faire, il y a Tagpay. C’est une plateforme bancaire digitale qui propose des services pour permettre à la banque de passer dans l’air du digital. Dans cette édition du Journal de l’emploi, nous rec...
Standup

Standup d’Elodie Sauvage: entrepreneure et pluriactivité

Standup: la multi-activité par Elodie Sauvage Standup est une opération lancée par la CAE CLARA. Elle consiste à faire partager l’expérience de ses sociétaires. Dans cette édition, c’est au tour d’Elodie Sauvage, entrepreneure, mais aussi chanteuse et danseuse de faire part de son expérience. Son entreprise, qu’el...
Happytal

Happytal recrute: 160 offres d’emploi à pourvoir

Des offres à pourvoir avec Happytal 160 offres d’emploi ! C’est le nombre de postes à pourvoir dans le secteur hospitalier et plus particulièrement dans l’amélioration du parcours patient avec Happytal. Cette startup, propose des services pour adoucir le séjour des patients (notamment la conciergerie). A présent,  elle r...

Lutter contre les clichés qui collent aux femmes entrepreneures

Des clichés sur les femmes entrepreneures « Tu es entrepreneuse, donc tu es une mauvaise mère ». « Tu es entrepreneuse donc…ta carrière passe avant ta vie personnelle ». Voici deux des nombreux clichés qui collent aux femmes entrepreneures recensés par Hannah Oiknine et sa soeur et associée Sarah Azan. Lassées et convaincue...