Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
457
Bouygues
302
Emission spéciale

ESSentiel: Quel avenir pour les jeunes dans l’Economie Sociale et Solidaire?

ESSentiel, c’est le magazine qui vous parle de l’économie sociale et solidaire. En partenariat avec le festival We love green, nous avons rencontré les acteurs de cette économie pour mieux en comprendre les enjeux. Le thème de cette émission ? La jeunesse dans l’économie solidaire et sociale !

L’ESS est en plein essor. On en entend parler de plus de plus, une initiative est en marche. Mais offre-t-elle aux jeunes des perspectives d’avenir ?  Ont-ils intérêt à s’engager sur ce marché ou est-ce seulement un effet de mode ? Comment réussir dans l’Economie Sociale et Solidaire : bénévolat ou emploi ?

ESSentiel vous plonge dans l’univers de l’économie sociale et solidaire

Intégrité, respect, l’ouverture ou encore la positivité. Ce sont les valeurs essentielles à posséder avant de songer à s’engager dans l’économie sociale et solidaire. Mais travailler dans ce secteur, c’est aussi posséder des qualités comme le courage et la ténacité, savoir travailler en équipe et avoir une vision solidaire du monde du travail.

Mais attention ! Pas besoin de compétences spécifiques pour s’engager. C’est à la portée de tous. En tant qu’étudiants, porter un projet ou faire partie d’une association permet d’acquérir de l’expérience tout en se sentant utile pour le monde qui nous entoure. Les problématiques de l’économie sociale et solidaire concernent tout le monde. C’est donc d’autant plus important que les jeunes se sentent impliqués.

L’économie sociale et solidaire a cet avantage de pouvoir s’appliquer dans de très nombreux secteurs, peut-être même la grande majorité. Entrepreneuriat, associations, sport, bâtiment, design, commerce, etc. Elle permet par ailleurs de créer des rencontres entre ces secteurs, pour créer du sens et agir ensemble.

Bénévolat ou emploi ?

La première question à se poser est le temps que l’on est prêt à prendre pour s’impliquer dans l’économie sociale et solidaire. Il est assez courant de commencer par du bénévolat. Puis, on peut développer des plans de carrière. D’ailleurs, de plus en plus de diplômes universitaires se spécialisent dans le domaine environnemental.

C’est souvent en montrant qu’entrer dans l’économie sociale et solidaire est une stratégie gagnante pour chacun que le plus grand nombre y adhère. C’est une transition qui s’opère petit à petit. Intégrer les valeurs de l’économie sociale et solidaire et du développement durable dans son corps de métier, c’est faire un pas vers l’avenir. C’est une tendance, mais qui s’annonce plus que durable.

Faire carrière n’est pas l’objectif final revendiqué par les personnes engagée dans le mouvement. Mais faire un métier qui a du sens, qui correspond aux valeurs que l’on porte, c’est possible. C’est même le meilleur moyen de s’épanouir dans son métier et d’avoir envie de se lever le matin !

Invités de l’émission ESSentiel

Johanna Chopin : Présidente de l’association étudiante Grinseec

Laurène Mouchet : Fondatrice de l’association étudiante Lunivert Etudiant

Alix Bouillon : Membre de l’association étudiante Star Trekk’

Philippe : Membre de l’association MakeSense

Maud Louvrier-Clerc : Fondatrice de Ô Pas Sage

Anne Murat : Réalisatrice

Paroles d’expert: véritable indépendance ou salariat déguisé, faire la différence!

Véritable indépendance ou salariat déguisé ? Faites bien la différence ! Les entreprises font de plus en plus appel à des auto-entrepreneurs ou autres travailleurs indépendants. Généralement pour des missions ponctuelles mais parfois pour des missions plus ou moins régulières. Mais les entreprises doivent faire attention! Car certaine...

Tambour Battant: Le cerveau, entre neurosciences et psychanalyse

Tambour Battant: Le cerveau, entre neurosciences et psychanalyse – le programme Dans cette édition de Tambour Battant Antoine Spire et Patrick Tudoret vous proposent une émission en trois parties: 1- un entretien avec Muriel DARMON et Catherine TALLON-BAUDRY Muriel DARMON est sociologue, présidente de l’Assoc. F. de sociologie (AF...

Business Women: la reprise d’entreprise

La reprise d’entreprise au féminin Reprendre c’est entreprendre ! Mais rares sont celles qui se lancent dans cette aventure. En effet la reprise d’entreprise est un marché assez confidentiel, mais surtout très masculin ! Pourtant ce marché recèle de véritables opportunités! Pourquoi il y a-t-il aussi peu de repreneur(e)s d&rsquo...

Paroles d’entreprise: les Transports Mondamert

Paroles d’entreprise: les Transports Mondamert Dans ce reportage vous allez découvrir le parcours du repreneur de l’entreprise Transports Mondamert et ses choix en matière de suivi de l’activité de son entreprise. L’activité de cette SARL reprise par M Esteves en 2006 est le transport de matériaux en vrac, le transport d...