Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
337
Bouygues
402

La lutte contre l’illettrisme et le décrochage scolaire avec la fondation du Groupe ADP

Autour de ses zones aéroportuaires, le Groupe Aéroport de Paris (ADP) fait figure de mécène pour les associations grâce à sa fondation. Celle-ci s’est donnée pour objectif de lutter contre l’illettrisme et le décrochage scolaire en Île-de-France et ailleurs. Au cours des Inattendus A But Non Lucratif de Lyon, le 14 mars 2018, nous avons eu l’occasion d’interviewer Laure Kermen Lecuir, déléguée générale de la fondation du Groupe ADP.

 

Soutenir l’éducation

Même si cela peut paraître étonnant pour un Groupe tel qu’ADP d’agir sur l’éducation, les fait sont là. Avec un budget annuel d »un million d’euros, la fondation du Groupe ADP soutient de nombreuses associations, principalement sur le territoire francilien, qui luttent contre le décrochage scolaire et l’illettrisme. En 2017, 54 projets ont été soutenus par la fondation, représentant 76% de la dotation totale.

Pour la fondation, l’objectif est, dès le plus jeune âge, de prévenir l’illettrisme qui peut par la suite provoquer un décrochage voir un échec scolaire. La fondation accompagne de nombreux jeunes collégiens et lycéens franciliens, 92 en 2017, dans leur parcours scolaire, pour que celui si soit optimal. Mais l’accompagnement des adultes en situation d’illettrisme est également dans leur ligne de mire, pour leur permettre d’être plus autonome et de faciliter leur parcours professionnel.

Mais en plus de soutenir financièrement ces projets associatifs, la fondation du Groupe ADP propose également à ses salariés de soutenir les associations en leur offrant un peu de leur temps et de leurs compétences, en 2017, 169 salariés du Groupe ont participés aux projets.

Même si la fondation agit principalement en Île-de-France, elle soutient également des associations et des jeunes dans d’autres régions de France ou encore à l’international, comme en Algérie ou à Madagascar. Leur action n’est appelée qu’a s’étendre.

Tagpay

Tagpay recrute dans le secteur du digital

Tagpay: des offres d’emploi dans le digital La banque, comme tout secteur se modernise et se digitalise également. Pour se faire, il y a Tagpay. C’est une plateforme bancaire digitale qui propose des services pour permettre à la banque de passer dans l’air du digital. Dans cette édition du Journal de l’emploi, nous rec...
Standup

Standup d’Elodie Sauvage: entrepreneure et pluriactivité

Standup: la multi-activité par Elodie Sauvage Standup est une opération lancée par la CAE CLARA. Elle consiste à faire partager l’expérience de ses sociétaires. Dans cette édition, c’est au tour d’Elodie Sauvage, entrepreneure, mais aussi chanteuse et danseuse de faire part de son expérience. Son entreprise, qu’el...
Happytal

Happytal recrute: 160 offres d’emploi à pourvoir

Des offres à pourvoir avec Happytal 160 offres d’emploi ! C’est le nombre de postes à pourvoir dans le secteur hospitalier et plus particulièrement dans l’amélioration du parcours patient avec Happytal. Cette startup, propose des services pour adoucir le séjour des patients (notamment la conciergerie). A présent,  elle r...

Lutter contre les clichés qui collent aux femmes entrepreneures

Des clichés sur les femmes entrepreneures « Tu es entrepreneuse, donc tu es une mauvaise mère ». « Tu es entrepreneuse donc…ta carrière passe avant ta vie personnelle ». Voici deux des nombreux clichés qui collent aux femmes entrepreneures recensés par Hannah Oiknine et sa soeur et associée Sarah Azan. Lassées et convaincue...