Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
337
Bouygues
402
Le Journal de l'Emploi

Epide: rigueur et formation de la jeunesse sans emploi

Epide: rigueur et formation de la jeunesse sans emploi

L’Epide, Etablissement pour l’insertion dans l’emploi, était présent lors du quatrième salon de l’emploi et de la formation. Jérôme Duflot, Conseiller en insertion professionnel à l’Epide, s’occupe des jeunes de 18 à 25 ans. Ce qu’il remarque c’est avant tout que les jeunes ont de plus en plus de difficultés à entrer dans le monde de l’emploi. Il faut noter que lors du premier trimestre 2017, il était près d’un jeune sur quatre à pointer au chômage. Une difficulté qui se traduit parfois par un décrochage scolaire ou un parcours chaotique qui empêche l’aboutissement d’un projet professionnel ou tout simplement la mise à l’emploi. C’est à ces problématiques que l’Epide tente de répondre.

L’Epide propose un système d’encadrement propre au monde de l’emploi

Il est proposé aux jeunes un parcours global en plusieurs thématiques. Cela passe obligatoirement par une remise à niveau scolaire. Bien que les diplômes ne donnent pas autant accès à l’emploi qu’avant, il ne faut pas se voiler la face, c’est toujours un passeport vers l’emploi. Mais aussi l’apprentissage des mathématiques et de l’informatique qui sont de plus en plus un vecteur d’emploi ces dernières années.

Mais l’emploi c’est aussi la mobilité. En effet, l’obtention du permis de conduire est un vrai plus pour la recherche d’emploi. Une remise à niveau globale allant de la pratique et l’obtention de certaines qualifications à l’apprentissage d’un métier. Mais ce sont avant tout les envies des jeunes qui permettent à l’Epide de bien former ses jeunes. Travail d’équipe, en extérieur… En fonction des priorités, des choix seront faits entre deux ou trois métiers qui seront donc choisis. Et pendant huit mois, il faudra découvrir les objectifs pour atteindre ce but, que ce soit sur la formation, mais aussi les compétences. Au bout des huit mois le graal reste donc l’emploi.

Une formation qui pousse à la rigueur de l’entreprise

L’Epide est présent sur 20 centres en France. Le meilleur moyen de contacter le groupe reste avant tout leur site internet, www.epide.fr. Mais aussi auprès des collectivités territoriales ou lors des journées d’appel. Bien sûr, les parents et les jeunes peuvent facilement venir à la rencontre de l’Epide. Car il faut voir avant tout l’environnement. Fonctionnant sous forme d’internat, l’ADN militaire y est minime mais présent. Une forte discipline, ou plutôt rigueur qui permet de mieux s’insérer dans le monde de l’entreprise.

En acoustique avec Julie Erikssen

Julie Erikssen est une artiste dont la grâce interpelle. Chanteuse de jazz dans le respect de la tradition, elle écrit également de la musique originale de type jazz européen aux influences de folk et de jazz contemporain. Avec une palette d’inspiration vocale très riche, un swing inné et une technique sans limite, elle rayonne d’une [...
Sasu à toi l'entrepreneur

SASU à toi l’entrepreneur

Quel statut choisir quand on souhaite entreprendre seul ? Le choix du statut est une question qui se pose inévitablement à tous les créateurs d’entreprise. Et si vous décidez d’entreprendre seul, vous devrez choisir entre la micro-entreprise, l’entreprise individuelle (EI), l’entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL...

« T’inquiète… je gère » avec Leslie Kamga de From Cameroon with Love

Leslie Kamga lance son projet « From Cameroon with Love » Leslie Kamga a un peu tardé à se jeter à l’eau. Comme de nombreux entrepreneurs, elle avait un peu peur. Mais en voyant d’autres jeunes de son âge se lancer, elle a décidé d’agir. Désormais, elle se consacre pleinement à son projet « From Cameroon with Love...

Regard de Gérard Carreyrou, journaliste politique, sur demain

Gérard Carreyrou, journaliste politique. Gérard Carreyrou livre son regard sur demain. En effet, il imagine l’avenir en écho avec sa propre histoire en répondant à ces 3 questions : -Quel principal événement a marqué son histoire professionnelle ? -Comment concevez-vous l’avenir de la profession de journaliste ? -Comment imaginez-vo...