Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
337
Bouygues
402
Paroles d'agriculteur

Ne pas perdre la mémoire du risque

Gérer le risque.

La production agricole est, par nature, soumise aux risques climatiques et sanitaires. Gérer ces risques fait donc partie intégrante du métier d’agriculteur. Cependant, les risques évoluent. De nouveaux apparaissent, amplifiés par le poids croissant de la pression médiatique (environnement, bien-être animal…). Face à cela et pour inciter les producteurs à s’orienter vers de nouvelles méthodes de gestion des risques, les pouvoirs publics ont mis en place des outils.

Apparition du DPA.

Ainsi, dans les années 2000, apparut la DPA, mécanisme fiscal visant à encourager la constitution d’une épargne de précaution. On peut citer aussi les assurances récoltes, avec accompagnement financier de l’État. Plus tard, la loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche a introduit la contractualisation puis les organisations de producteurs pour gérer les relations commerciales dans l’objectif, pas toujours atteint, de limiter les déséquilibres contractuels déstabilisant les marchés. Les politiques publiques récentes invitent incontestablement les producteurs à prendre en charge la couverture de leurs risques. Ainsi, pour tout chef d’exploitation, l’enjeu est d’abord d’identifier les risques qui le concernent pour ensuite les amener à un seuil acceptable.

2017 l’année de la gelée tardive.

L’année 2017 restera dans le vignoble cognaçais celle de la gelée tardive avec 25 % du vignoble touché. Ces gelées ont aussi impacté nombre de vignobles et productions arboricoles en France. Heureusement, Jean Luc Marraud, a deux exploitations viticoles distantes de 30 km, ce qui limite les risques de grêle ou de gelée sur l’ensemble de ses 50 hectares de vignes. Le risque climatique est pour lui le risque majeur sur l’exploitation. Il impacte directement le chiffre d’affaires et les contrats qu’il doit respecter avec les négociants de cognac. Il faut donc anticiper ces risques même si, pour les viticulteurs, les conséquences sont difficiles à mesurer à court terme. Le cycle du cognac est long, la conséquence d’une mauvaise récolte ne pèse sur les ventes que la troisième ou quatrième année. Cette vidéos retrace les différents risques que rencontrent Jean-Luc et la façon dont il les anticipe et les gère.

 

Bénéficiez des témoignages et de l’expérience des agriculteurs grâce aux émissions Paroles d’agriculteur

Le Journal de l’emploi: des offres d’emploi et de formation avec Siblu

Siblu recrute 70 animateurs pour la saison 2019 ! Siblu, leader européen sur le marché de l’hôtellerie en plein air, cherche de nouveaux animateurs de villages vacances pour l’année 2019. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 15 février alors ne tardez pas ! Mikael Quilfen, directeur de la communication et du marketing du grou...

Journal de l’emploi: Handicap – Salon Virtuel Job Pour Tous!

Job pour Tous : des emplois pour les personnes en situation de handicap Le chômage en France atteint tout le monde, mais les personnes en situation de handicap le sont plus fortement. 500 000 personnes handicapées sont inscrites au Pôle Emploi cette année. Ce qui est deux fois supérieur à la moyenne nationale. Il faut […]

« T’inquiète… je gère » avec Ambroise Toutain, fondateur de Panda Fuji

Entreprendre ça reste rêver tout en agissant. « Entreprendre ca reste rêver tout en agissant. » C’est ainsi qu’Ambroise Toutain, fondateur de Panda Fuji, définit le rôle d’entrepreneur. Il prévient aussi qu’il ne faut pas trop fantasmer le rôle d’entrepreneur. Généralement, les jeunes pensent aux grands pat...

Journal de l’emploi: Disneyland Paris des centaines de métiers!

Disneyland Paris: 500 métiers, des milliers d’offres d’emploi ! Disneyland Paris est le plus gros employeur mono-site de France. Près de 16.000 personnes y travaillent en moyenne au quotidien tout au long de l’année afin de combler de plaisir ses visiteurs. Pour cela, 500 métiers différents sont représentés dans l’...