Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
457
Bouygues
302

Apprentissage: une mauvaise image, mais un moyen de lutter contre le chômage

Apprentissage: une mauvaise image, mais un moyen de lutter contre le chômage

C’est la ministre du Travail elle-même qui en est persuadée. En effet, Muriel Pénicaud a déclaré que « « l’apprentissage est l’un des meilleurs tremplins vers l’emploi, mais il est encore trop perçu comme un second choix ». En effet, de plus en plus de personnalités politiques de tous partis semblent d’accord sur le fait que l’apprentissage est sous-évalué en France. Pourtant, le taux d’emploi des apprentis semble beaucoup plus important que pour ceux qui ont suivi un cursus purement théorique. C’est en tout cas ce que déclare le rapport de France Stratégie (organisme rattaché à Matignon).

L’apprentissage, un pied direct dans le monde de l’emploi

En 2016, le taux d’emploi des apprentis était donc systématiquement plus important que pour ceux issu d’un système purement scolaire. Un chiffre qui se compte sept mois après la fin de la formation initiale des deux groupes d’étudiants diplômés. Un chiffre qui se caractérise à tous les niveaux. En effet, CAP, Bac Pro, BTS… toutes les catégories de diplômes offrent un avantage considérable aux étudiants sortant d’un cursus d’apprentissage.

A noter aussi que le salaire est lui aussi plus élevé dans le bénéfice pour les étudiants passant par l’apprentissage. Un décompte réalisé trois ans après la sortie du système scolaire et éducatif. Une explication rendue logique par la formation professionnelle. En effet, si l’enseignement théorique permet de comprendre le métier, l’apprentissage sur le terrain offre une formation et une mise en application des connaissances beaucoup plus importantes et efficaces. Ce qui traduit donc un accès et une intégration au monde de l’emploi beaucoup plus rapide et efficace.

Un quinquennat pour revaloriser l’apprentissage

Pourtant l’étude France Stratégie, dévoilée par le Parisien, ajoute qu’« une baisse des voeux vers l’apprentissage et l’enseignement professionnel au profit de la voie générale ou technologique » est à observer. Selon la ministre du Travail, ce phénomène serait causé par une image très négative de l’apprentissage. Ce qui ne pousserait donc pas les étudiants vers ce type de cursus. C’est pour cela que quatre groupes de travail se réuniront du 16 au 18 janvier dans le but de remettre des idées au gouvernement pour revaloriser l’apprentissage. Quatre rencontres qui réunissent les principaux partenaires sociaux.

Le Plan #1jeune1solution: Bilan d’étape

Le Plan #1jeune1solution à été lancé il y a un an pour offrir une solution à chaque jeune! Dans cette édition, le journal de l’emploi, vous propose  un bilan d’étape avec : – Sylvain Maillard, député La République en Marche de la 1er circonscription de Paris. A l’assemblée, il a notamment travaillé en 2018 s...

Documentaire: Néo-ruraux en Haute-Loire

S’installer à Campagne: les Néo-Ruraux Qui d’entre nous n’a pas entendu un couple d’amis dire qu’il voulait sauter le pas et s’installer à la campagne ? Nous explorons et interrogeons ce rêve de campagne, ce désir de terroir, d’une vie plus simple et apaisée aux douces senteurs de nature, dans un temps long depuis les [&h...

Tours et Détours: un peu de magie

Un peu de Magie… Dans cette émission de 35 minutes, Mael Adler vous propose de découvrir l’univers particulier du close up, la magie de proximité. Pour cela, il est accompagné de deux invités prestigieux, Bernard Bilis et Père Alex, qui, entre deux tours, nous parlent de leur passion. Bernard Bilis découvre la magie très jeune [&...

Tambour Battant: Racisme et obsessions identitaires

Tambour Battant: Racisme et obsessions identitaires La disparition du mot race de notre Constitution n’a pas proscrit le racisme. Mais les mouvements anti-racistes sont divisés, entre organisations traditionnelles, se réclamant de l’universalisme, et mouvements communautaires attachés à la défense d’une ethnie, d’un genre ou d’une...