Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
457
Bouygues
302

La guerre des noms de domaine

Le marché du web est un domaine qui peut être particulièrement intéressant et lucratif, et dans ce secteur, les noms de domaines sont particulièrement prisés. Pourquoi ? Ces derniers sont un peu considérés comme l’immobilier du web. En effet, l’achat d’un nom de domaine est plus ou moins similaire à la signature d’un bail. Focus sur la guerre silencieuse des noms de domaine sur internet dans cet article.

Le dépôt du nom de domaine, une étape capitale pour la création d’un site internet

Avec les différentes avancées technologiques de ces dernières années, tout se passe sur la toile : les commandes, les retours clients, les demandes de devis, les demandes de renseignements complémentaires, etc. Une présence sur le web est primordiale pour les entreprises de tous secteurs confondus. Dans cette optique, la première chose à faire est de créer un site vitrine. Le choix du nom de domaine est capital pour ce faire. Pour rappel, le nom de domaine est l’adresse URL d’une entreprise.

Les deux ou trois lettres à la fin de l’adresse sont les extensions du nom de domaine ou NDD. Le « .fr » désigne les sites français, le « .com » correspond aux sites ayant une portée commerciale et le « .org » indique généralement les organisations à caractère non lucratif.

Bien sûr d’autres extensions comme « .net » et « .edu » existent. Choisissez et enregistrez votre nom de domaine sur une plateforme dédiée et sécurisée. Cela vous permettra de protéger votre nom de marque du cyber squatting. Les coûts varient selon les plateformes et l’extension choisie.

Business des noms de domaine : un marché qui vaut de l’or

Le marché des noms de domaines vaut de l’or. Les URL des entreprises sont comme l’adresse postale de celles-ci sur internet. Un site internet ne peut être créé sans la possession d’un nom de domaine. Nombreux sont ceux qui achètent des NDD en spéculant sur des noms populaires, pour pouvoir les revendre plus cher par la suite. L’achat pour revente de NDD est en effet une opération qui peut rapporter beaucoup d’argent.

Plusieurs propriétaires de NDD génériques comme Business.com ou Toys.com ont ainsi gagné des millions de dollars en les revendant. Ce fut également le cas pour le site hautsdefrance.fr. Tout d’abord, il est important de rappeler que les régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie ont fusionné pour devenir officiellement la région Haut-de-France le 14 mars 2016. L’Assemblée régionale a alors souhaité que le site de la région porte le même nom, mais le NDD existait déjà.

Dans ce sens, l’institution a décidé de racheter le NDD hautsdefrance.fr au propriétaire pour la somme de 10 000 euros en vue d’éviter les procédures judiciaires.

Les places se font rares

Les places se font de plus en plus rares notamment pour les noms de domaines dont l’extension est « .org ». La gestion de cette dernière est assurée par le Public Interest Registry ou PIR qui a été désigné par le régulateur de l’Internet mondial, Icann.

Le Public Interest Registry fait payer tout propriétaire qui souhaite avoir une URL en « .org » en échange du maintien des infrastructures nécessaires au bon fonctionnement de l’extension.

Plus de 11 millions de sites en « .org » existent aujourd’hui et la majorité des adresses sont déjà occupées. D’ailleurs, la directrice marketing de Nameshield, Lucie Loos, confirme que beaucoup de NDD sont déjà pris et que leur rachat coûte assez cher.

Il est, par ailleurs, important de noter que le rachat d’un site revient à acquérir ses visiteurs, son référencement, etc. En outre, PIR a annoncé sa vente aux fonds d’investissement Éthos Capital pour une somme de plus de 1 milliard d’euros.

Le rachat de noms de domaines expirés, une solution efficace, mais coûteuse

Malgré l’apparition des nouvelles extensions de NDD, il y a actuellement une pénurie d’adresses URL courtes et pertinentes qui résulte notamment de la simplicité des étapes d’enregistrement.

Néanmoins, il est essentiel de savoir que lorsque vous achetez un nom de domaine, vous êtes titulaire de celui-ci pour une durée déterminée. Vous pouvez prolonger cette durée ou simplement laisser le NDD expirer.

Il n’est pas rare que le nom de domaine souhaité soit déjà emprunté. La seule façon de l’obtenir est de l’acheter ou d’attendre que le droit de propriété de l’acquéreur soit expiré pour le racheter.

Dans ce dernier cas de figure, le NDD expiré est capté par un acteur de la revente des noms de domaines. Celui-ci peut décider de le mettre aux enchères ou attendre qu’un acheteur avec un budget conséquent se présente.

Il est essentiel de savoir que la valeur des NDD ne cesse de s’accroître. D’innombrables NDD sont vendus régulièrement dans des ventes privées, par des courtiers indépendants, pendant des enchères, mais aussi sur le marché de la revente.

Le cyber squatting : une des manifestations illégales qui inondent le web

Avec la plupart des noms de domaine déjà pris et les bénéfices occasionnés par la revente de site, le marché des NDD suscite un intérêt particulièrement lucratif aux yeux des individus malveillants.

Pour atteindre leurs objectifs, ils mettent en place différentes stratégies dont le cyber squatting. Celui-ci peut se présenter sous différentes formes.

Tout d’abord, le cyber squatting peut se traduire par l’utilisation d’un NDD déjà existant, mais avec une extension différente. Il est également possible d’établir un NDD avec la reprise d’une marque connue, mais avec une faute typographique.

La création de ces « faux » NDD peut servir à différents usages. Dans la majorité des cas, ce sont des particuliers qui réservent en masse des NDD pour les revendre au prix fort.

Le cyber squatting se base également sur la redirection des internautes vers des liens pornographiques, des sites d’argent, etc.

Certaines entreprises ont également recours au cyber squatting pour détourner les internautes consultant le site de leur concurrent vers leurs propres services et produits.

La plupart des adresses sont aujourd’hui déjà prises. Pour protéger votre NDD, il convient de s’enregistrer auprès d’une plateforme sûre et sécurisée.

Sachez que les NDD prennent de la valeur avec le temps, il est donc important de garder précieusement le vôtre. Avec internet qui évolue et les smartphones, tablettes et PC qui se perfectionnent, une présence digitale est plus que nécessaire pour la promotion de vos produits et services. Et si un jour vous n’avez plus besoin de votre site, vous pourrez toujours le vendre.

Paroles d’agriculteurs: savoir rebondir face aux aléas

Paroles d’agriculteur vous propose de découvrir le témoignage de Jérôme Bagnol. Installé en Limousin, cet éleveur de bovins et de porcins  vous raconte comment il a fait face à différents aléas qui ont touché son exploitation. Son crédo : Face aux épreuves il faut relativiser pour rebondir, et surtout s’entourer! Être a...

Label Entreprise: Artisanat et numérique

Comment l’artisanat relève des défis du numérique? Plus que jamais notre économie est digitale !  Mails, visio-conférences, communication via les réseaux sociaux, vente en ligne… Plus que jamais, et surtout, en ces temps de crise sanitaire nous travaillons échangeons par écrans interposés. Mais comment l’artisanat, 1ère ...

Paroles d’expert: Définir son seuil de rentabilité

Paroles d’expert: Définir son seuil de rentabilité Tout dirigeant a besoin de connaître son seuil de rentabilité. Cet indicateur est la pierre angulaire du pilotage de l’entreprise. Le définir, le calculer, comment l’utiliser c’est ce que vous propose cette semaine paroles d’expert. Faire la somme de ces charges pe...

Learning Live: se lancer dans les métiers du paramédical

Les métiers du paramédical recrutent! Infirmiers, infirmières, aide-soignant, aide-soignante, ce sont des métiers qui recrutent! Partout en France les structures hospitalières, les cliniques, mais également les établissement médico-sociaux recrutent.  Par exemple dans la région Pays de la Loire, il y a beaucoup d’offres d’e...