Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
337
Bouygues
402
Le Journal de l'Emploi

Admical: encourager les entreprises à s’investir dans le mécénat

Admical: encourager les entreprises à s'investir dans le mécénat

Associations, projets culturels, projets de recherche et développement ont aujourd’hui besoin du mécénat pour vivre et se développer. Mais le mécénat, c’est quoi ? C’est un soutien financier ou matériel apporté par une entreprise ou un particulier à une action ou activité d’intérêt général. Il est donc aujourd’hui un moyen de soutenir et de préserver l’emploi en France et doit être encouragé! C’est pour cela que nous avons rencontré sur notre plateau Sylvaine Parriaux directrice adjoint d’Admical « le portail du mécénat ». L’occasion de nous faire découvrir le résultat de l’étude sur l’opinion des Français à l’égard du Mécénat réalisé par Admical et Kantar Public.

Une enquête d’Admical met en avant l’image positive du mécénat

Avec plus de 1 300 000 associations en France qui emploient plus de 160 000 personnes sur l’ensemble du territoire, l’activité sociale est primordiale. Mais la rigueur budgétaire fait que ces associations ont de plus en plus de mal à subvenir à leurs besoins. Si l’engagement public est au ralenti, c’est donc vers le privée et le mécénat qu’elles doivent se tourner. Et c’est le rôle d’Amical, une association de Loi 1901 reconnue d’utilité publique, qui a pour but de donner envie aux entreprises et aux entrepreneurs de devenir des mécènes.

Augmenter le nombre d’entreprises mécènes en France. Un objectif ambitieux qui atteint déjà 14% des entreprises de France. A partir du moment ou l’intérêt général du projet est au coeur de l’association, le mécénat peut venir pour financer ou aider au développement de l’association. Aider ? Oui car ce n’est pas nécessairement une question d’argent. On note par exemple les grandes enseignes de distribution qui fournissent de la nourriture à la banque alimentaire par exemple.

La santé et l’environnement préoccupent les Français

Une étude publiée le 5 octobre dernier par Admical dévoilait l’intérêt et la perception des Français sur la question du mécénat. Le faire reconnaître comme un véritable sujet de société, c’est aussi savoir ce qu’en pensent les Français. L’étude a permis d’apprendre que 84% des Français ont déjà entendu parler du mécénat et 61% pensent que c’est un mode de soutien important. Un chiffre encourageant d’autant que un tiers des sondés pensent que le mécénat va se développer. Les Français perçoivent même bénéfiquement les entreprises qui pratiquent le mécénat.

La santé semble être le secteur privilégié dans le coeur des Français sur les engagements de mécènes. Ils sont 44% à penser que c’est ce secteur qui doit être mis en avant. Suivi ensuite de l’environnement et des urgences humanitaires. Un résultat qui montre que la solidarité est un sentiment ancré dans l’esprit des Français. Pour découvrir la totalité de cette étude, rendez-vous www.admical.org.

Changer de vie pour devenir entrepreneure

Qui n’a pas rêvé d’être sa propre patronne et donc entrepreneure ? Changer de vie pour devenir entrepreneure est au sommaire de cette dernière émission de l’année 2018. Devenir entrepreneure, que cela implique-t-il ? Est-ce accessible à tous ? Pour répondre à ces questions, Business Women reçoit : -Sophie Gineste, cré...

Le salon SME : un rendez-vous pour les entrepreneurs

Qu’est-ce que le Salon SME ? Le Salon SME est un salon à destination des dirigeants d’une start-up ou d’une TPE, des créateurs d’entreprise, des candidats à la franchise, des consultants, des indépendants… Il se déroule sur 2 jours uniques pour faire aboutir les projets de création, accélérer l’activité et déve...

#Intérêt Général: la Probono Factory, Mécénat de compétence au coeur de Paris la Défense

Le Pro bono pour l’intérêt général. Pro bono est l’abréviation de l’expression latine pro bono publico, signifiant « pour le bien public ». c’est aussi le mot d’ordre de Pro Bono Lab, une structure spécialisée dans l’aide à l’engagement par le partage de compétences. Chaque année, ils organisent des opérations ...

« T’inquiète…je gère » avec Gaëlle Frizon de Lamotte, fondatrice d’Olybe

Gaëlle Frizon de Lamotte, fondatrice d’Olybe. Malgré un poste très intéressant dans une grande entreprise, Gaëlle a souhaité devenir entrepreneure. Elle a fondé Olybe. C’est l’intrapreneuriat qui lui a donnée le goût d’entreprendre et l’envie de se lancer. L’intrapreneuriat c’est jouer le rôle ...