Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
457
Bouygues
302
Une Idée de Départ

Univers: le tourisme dans l’espace gagne du terrain

L’espace a toujours fasciné l’être humain. Tout le monde se bat depuis les années 50 pour le conquérir, les russes, les américains, et les français aussi. Récemment, Thomas Pesquet a donné envie à des milliers de français de découvrir également le monde céleste. Mais alors s’en est où ? Parce que bon, nous ne sommes pas tous aussi brillants pour devenir spationaute. Et la plupart d’entre nous préfère faire un boulot avec les pieds bien ancrés dans le sol. Quand est-ce qu’on pourra dire à belle-maman que ce week end on ne peut pas, on va sur Mars?

Des voyages possibles, mais avec un budget lunaire

En réalité, les civils peuvent déjà voyager dans l’espace mais il y a un petit problème de budget. En effet, il faut compter un petit 20 millions de dollars pour être emmener dans l’espace. A moins de manger des pâtes à tous les repas sur 17 générations, on est d’accord que c’est compliqué pour la plupart des rêveurs. Seuls les plus grandes fortunes du monde peuvent se le permettre. D’ailleurs, seulement 7 millionnaires se sont offerts le voyage. A ce prix là, cela reste quand même très rentable pour la Roscosmos (la NASA russe).

Une guerre de milliardaire dans l’espace

Après l’URSS et les Etats Unis qui se disputent la Lune, place à la guerre entre milliardaires. En 2004, le fondateur de Virgin, Richard Branson, a le projet de transporter des civils dans l’espace pour un prix ridicule de… 250 000 dollars. L’aventure avait bien commencé, il y avait de réels progrès, mais lors d’une phase de test un vaisseau s’écrase et tue le pilote. Un coup de froid pour l’ensemble de l’équipe.

De son côté, le créateur d’Amazon, Jeff Bezos, a investi un demi milliard de dollars dans la société Blue Origins en 2000. L’ambition est encore plus grande. Non seulement Blue Origins proposerait des voyages dans l’espace, mais également un hébergement. Oui carrément des hôtels où les touristes pourraient s’endormir en regardant la Terre.

Un autre philanthrope, Elon Musk, le fondateur de PayPal, Tesla et autre, veut quand à lui envoyer des touristes faire un petit tour autour de la Lune en 2018 et conquérir Mars en 2025. Rien que ça !

Avant d’aller dans l’espace, autant maîtriser l’apesanteur

Ça arrive vite, plus vite qu’on veut bien l’imaginer mais ça reste quand même très sélectif. Même si ces voyages nous sont proposés, il faut casser sa tirelire et celle des voisins aussi. Entre 200 et 250 000 dollars pour quitter la Terre, ce n’est pas ce qu’on peut dire abordable et c’est pas demain la veille que ça coûtera le prix d’un billet de train (il y a plus de chance de voir le billet de train augmenter). En attendant, plusieurs compagnies comme Air Zero G proposent des vols en apesanteur à 6 000 euros. Ca reste cher, mais beaucoup plus raisonnable pour découvrir la gravité 0, c’est à dire celle de la Lune. Un petit avant goût, histoire de se préparer pour le grand voyage.

Une Idée de Départ

PostIncongru

Le Club Med recrute: 1400 postes à pourvoir !

Laëtitia Laurent, directrice marque employeur et engagement du Club Med est l’invitée de cette édition du Journal de l’emploi. Elle partage avec nous les secrets et les opportunités d’une expérience professionnelle unique au sein du Club Med. Fondé il y a plus de 70 ans, le Club Med ne se contente pas de vendre des […]

Great Place To Work : Les attentes des salariés français en 2024

L’émission Le Journal de l’Emploi, animée par Jérôme Joinet, a récemment mis en lumière les résultats d’une enquête menée par Great Place To Work. Référence mondiale de la qualité de vie au travail. Tiphaine Galliez, directrice conseil chez Great Place To Work, a apporté son expertise sur le plateau pour discuter d...

Tambour battant : histoires de vies

Cette édition de Tambour battant intitulée « Histoires de vies », est présentée par Antoine Spire et Patrick Tudoret. Lors de cette émission, vous allez découvrir différents romans à travers leurs auteurs. Nicole LAPIERRE , Anthropologue et sociologue au CNRS, spécialiste de l’identité et de la mémoire familiale, auteure notamme...

MeltOne : sa nouvelle campagne de recrutement

Dans le Journal de l’Emploi, on parle management et système d’information, avec MeltOne. Léa Fourcade, Responsable Ressources Humaines et HR Manager était l’invité de Jérôme Joinet. En deux mots, MeltOne se présente comme un cabinet de conseil en management et en système d’information, à taille humaine, spécialisé dans le ...