Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
457
Bouygues
302
Paroles d'agriculteur

Douceurs de fruits rouges ou l’exploitation efficace d’une production de saison

Paroles d’agriculteur vous présente Eric Pauchon et Douceurs de fruits rouges. Il est l’un des premiers agriculteurs de Haute-Loire à s’installer avec pour unique activité, la production de fruits rouges. C’est en 1996 que cet altiligérien s’installe sur les terres familiales. Il fait de la production de fruits rouges son activité principale, face aux contraintes de la saisonnalité mais aussi de l’emplacement de l’exploitation, à 1 100 mètres d’altitude.

Vers la professionnalisation d’une activité de diversification

Quand Eric s’installe en 1996 cette activité ne sera pas, pour lui, une activité de diversification. En effet, la mise en place du Groupement d’Intérêt Économique des producteurs de fruits rouges des Monts du Velay, dont Éric est aujourd’hui le président, va être un véritable vecteur de professionnalisation et de développement de cette production. Ainsi, aidés par ce GIE, les producteurs vont œuvrer activement pour que le caractère saisonnier de cette activité n’entrave pas son développement.

Allonger la période de production 

C’est un enjeu majeur pour plusieurs raisons. La première d’entre elles est d’assurer la viabilité du système. La saison de la fraise plein champs est très courte, à peine plus d’un mois. Ainsi, si une défaillance du marché, une canicule ou un autre incident climatique frappe à cette période-là, c’est le travail de toute une année qui est anéanti. Même en choisissant des variétés plus précoces et en jouant sur les écarts d’altitude entre les différents producteurs du GIE, qui exploitent entre 700 et 1 200 m d’altitude, la durée d’approvisionnement n’est pas suffisante pour fidéliser la clientèle du groupement.

Pleinement conscient de ces enjeux, Éric commence à diversifier sa gamme de fruits. Il plante des cassis, de la mûre, des myrtilles et développe la groseille. Et en parallèle, une réflexion s’engage avec le GIE sur la culture en jardins suspendus qui permet de produire des fraises de début juin à fin octobre avec des variétés remontantes. À l’étroit sur ses 7 hectares, Éric franchit le pas de la culture en jardins suspendus en 2010, peu avant l’installation de son épouse, Marielle. Ensemble, ils développent les volumes produits et mettent en place une activité de transformation de fruits en coulis, confitures et sirops. Aujourd’hui, ils exploitent l’EARL Douceurs de fruits rouges et ont créé la SARL du même nom qui commercialise les produits transformés. Outre la plus-value dégagée, ils étalent ainsi la période de commercialisation d’une partie de la production 

Paroles d’agriculteur vous propose de découvrir son histoire.

TAMBOUR BATTANT: MIEUX VIVRE LA VILLE

Mieux Vivre la Ville, c’est le thème de cette édition de Tambour Battant ! Antoine Spire vous propose une émission en trois temps : 1- Tout d’abord L’Entretien avec Yankel Fijalkow, sociologue, urbaniste, auteur de « Récits de la ville malade » (Éd. Créaphis). 2- Ensuite Le Gril Un débat entre Lise Bourdeau-Lepage ...

Se former à la pédagogie Digitale avec Digital Trainer

L’avenir de la formation avec la pédagogie digitale Dans cette édition du « Jour d’après… » focus sur la formation à distance ! Quel impact a-t-elle eu sur les formateurs ? Depuis la crise sanitaire, la formation digitale s’est imposée à tous les acteurs de la formation professionnelle. En effet, tous les formateurs ont été...

Business Women: accéder au financement publique

Business Women: parlons financement! Qu’il s’agisse de subventions, d’avances remboursables ou de prêts, de nombreux dispositifs existent pour les entrepreneurs. Des financements proposés au niveau régional, national voir européen. Mais à quel financement public votre entreprise est-elle éligible ? A quelle étape de son développeme...

Tambour Battant: Le roman noir et ses frontières

Dans cette édition de Tambour Battant, Antoine Spire et Patrick Tudoret vous proposent de plonger dans l’univers du roman noir.   Ils reçoivent:   – Maud Tabachnik, écrivaine, auteure de « Jours de glace » et de « Jeu de dupes » (Éd. City éditions ) – Christophe Ferré, écrivain, auteur de  » la petite...