Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
457
Bouygues
302
Formation : Mode d'emploi !

Formation: Pourquoi une entreprise doit-elle choisir l’alternance ?

formation pourquoi choisir l'alternance

Formation : Mode d’emploi est une émission pour réussir votre formation professionnelle. Grâce aux recommandations avisées d’experts, coaches et formateurs, découvrez la formation autrement. Cinq invités vont nous donner toutes les réponses aux questions sur l’alternance que peut se poser un chef d’entreprise.

L’alternance constitue une voie royale vers l’emploi et l’insertion professionnelle pour les jeunes. Mais c’est également un atout de taille pour une entreprise. Aujourd’hui, nous recevons cinq experts : Marie Russo présidente d’OPCALIA, Yves Hinnekint, directeur général d’OPCALIA, Jean-Pierre Hulot président d’OCTALIA, Nathalie Saumon, responsable alternance chez OPCALIA et Didier Guinaudi, directeur adjoint d’OCTALIA.

Que représente la formation en alternance pour l’entreprise ?

Choisir un jeune en alternance, c’est une véritable aide pour un chef d’entreprise. Il faut savoir que la formation en alternance en France représente 610 000 contrats. Il existe deux types de contrats : contrats de professionnalisation et contrats d’apprentissage. Le premier permet l’acquisition d’une qualification professionnelle, son objectif étant l’insertion ou le retour à l’emploi des jeunes et des adultes. Le contrat d’apprentissage concerne la formation initiale d’un public jeune généralement.

Ces contrats présentent de nombreux avantages pour une entreprise : cela  commence par le recrutement d’un salarié qui « colle » à l’emploi recherché et pour lequel il existe une formation. Ensuite, des aides financières sont accordées par l’Etat et certains organismes. Enfin des structures comme OPCALIA et OCTALIA vous accompagnent et vous aident dans les démarches pour engager un alternant.

Pourquoi choisir l’alternance ?

Deux cas de figure s’offrent à une entreprise qui souhaite prendre un alternant. Le contrat professionnel et le contrat d’apprentissage. Ils sont proches mais sont soumis à  des rémunérations différentes. L’alternant en professionnalisation perçoit entre 55% et 100% du SMIC, tandis que l’apprenti touche de 25% à 78% du SMIC. C’est la seule rémunération que doit verser une entreprise à son alternant. S’ajoute aux aides de l’Etat, l’exonération d’un grand nombre de charges.

Notez qu’OPCALIA et OCTALIA, sont le guichet unique en termes d’aide pour choisir l’alternance. OPCALIA accompagne totalement une entreprise, l’informe, la conseille, l’oriente et effectue même les différents montages financiers pour le recrutement d’un apprenti. OCTALIA fournit quant à lui un relais entre les différentes formations et les entreprises.

Alors n’hésitez plus, vous êtes dirigeant d’une TPE, d’une PME ou d’un grand groupe ? L’alternance apportera l’innovation, la compétitivité et la pérennité au sein de votre entreprise !

Le Plan #1jeune1solution: Bilan d’étape

Le Plan #1jeune1solution à été lancé il y a un an pour offrir une solution à chaque jeune! Dans cette édition, le journal de l’emploi, vous propose  un bilan d’étape avec : – Sylvain Maillard, député La République en Marche de la 1er circonscription de Paris. A l’assemblée, il a notamment travaillé en 2018 s...

Documentaire: Néo-ruraux en Haute-Loire

S’installer à Campagne: les Néo-Ruraux Qui d’entre nous n’a pas entendu un couple d’amis dire qu’il voulait sauter le pas et s’installer à la campagne ? Nous explorons et interrogeons ce rêve de campagne, ce désir de terroir, d’une vie plus simple et apaisée aux douces senteurs de nature, dans un temps long depuis les [&h...

Tours et Détours: un peu de magie

Un peu de Magie… Dans cette émission de 35 minutes, Mael Adler vous propose de découvrir l’univers particulier du close up, la magie de proximité. Pour cela, il est accompagné de deux invités prestigieux, Bernard Bilis et Père Alex, qui, entre deux tours, nous parlent de leur passion. Bernard Bilis découvre la magie très jeune [&...

Tambour Battant: Racisme et obsessions identitaires

Tambour Battant: Racisme et obsessions identitaires La disparition du mot race de notre Constitution n’a pas proscrit le racisme. Mais les mouvements anti-racistes sont divisés, entre organisations traditionnelles, se réclamant de l’universalisme, et mouvements communautaires attachés à la défense d’une ethnie, d’un genre ou d’une...