Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
337
Bouygues
402
Formation : Mode d'emploi !

Entreprise: Les 7 conseils pour réussir l’alternance!

L’alternance est une vraie opportunité pour les entreprises. Mais c’est quelque chose qui se prépare quand on est chef d’entreprise. Afin de bien réussir le recrutement d’un alternant et une politique de formation par l’alternance en entreprise, nos experts (OPCALIA et OCTALIA) vous donnent 7 conseils.
Les 7 points incontournables pour réussir l’alternance dans son entreprise.

Chef d’entreprises: les 7 conseils pour réussir l’alternance !

Conseil n°1 : Définir une stratégie globale

Avant de faire le choix de lancer un recrutement d’un contrat en alternance toute entreprise notamment TPE et PME se doit de bien définir sa stratégie globale. Recruter un alternant n’est pas un simple contrat « moins cher » il doit s’insérer dans un plan de développement ou d’évolution de l’entreprise. En définissant des objectifs stratégiques, les besoins à terme seront identifiés  permettant de faire éventuellement le choix d’un recrutement d’un alternant. Le recrutement d’un alternant devient un élément clé pour la compétitivité, l’innovation et la pérennité de l’entreprise.
Si cette démarche est naturelle dans de grand groupes elle est moins fréquente dans des TPE.

Conseil n°2 : Définir vos besoins et vos compétences

Comme toute entreprise, vous avez des besoins, mais vous avez surtout des compétences à maintenir ou a développer.  L’alternance devient une de vos sources de compétitivité si vous prenez le temps de bien définir les compétences dont vous avez besoin au présent et dans le futur.  Cet exercice peut sembler difficile mais certaines OPCA peuvent vous accompagner pour bien circonscrire vos besoins en compétences pour l’avenir.

Conseil n°3 : Bien choisir le type de contrat

Rappelons-le, il existe deux types de contrats en alternance : le contrat professionnel et le contrat d’apprentissage. Oubliez le cliché de l’alternant forcément jeune, sans expérience et au bas niveau de qualification. Aujourd’hui l’alternance est ouverte à tout type de métier et tout type de formation du CAP au BAC+5.
Aujourd’hui la frontière entre les deux types de contrat s’amenuise, de plus en plus c’est le profil de l’alternant et la formation choisie qui orientera le choix du type de contrat. Il ne faut pas pour cela se plier à la demande du futur alternant ou d’une école ou centre de formation, n’hésitez pas à demander conseil auprès de votre OPCA qui pourra vous donner un avis circonstancié.

Conseil n°4 : Choisir la formation

Sélectionnez votre alternant est une chose mais il faut également bien choisir sa formation. Soyez vigilant sur le titre, le diplôme et la formation qu’il prépare, celle-ci doit être la plus proche possible de votre demande et de vos besoins. Cette sélection de la formation est une clé pour la réussite du recrutement d’un alternant de votre entreprise.
Les OPCA sont de bonnes sources d’information sur la qualité des formations existantes et sur les parcours de formation à réaliser. Par exemple  Prodiat  (le programme d’OPCALIA) peut vous aider en fonction des capacités de l’entreprise à définir et construire un parcours de formation dans l’entreprise dans le cadre d’un contrat pro.

Conseil n°5 : Des relations privilégiées avec les organismes de formation

Recherchez la complémentarité entre votre entreprise et l’organisme de formation de votre alternant. Grâce à des dispositifs tels que le carnet de liaison, la visite en entreprise, ayez une relation tripartite claire et précise qui sera la clé d’une alternance réussie. Ce suivi parfois négligé par les entreprises permet aux écoles et centres de formation d’adapter chaque année leurs formations au quotidien des entreprises et de proposer de meilleurs candidats alternants à l’avenir.

Conseil n°6 : La formation des tuteurs d’un alternant

La formation des tuteurs et des maîtres d’apprentissage est un élément fondamental. En effet, la maîtrise d’un métier est à distinguer de la transmission d’un savoir. Il faut bien identifier le tuteur ou maitre d’apprentissage, ses missions et sa disponibilité et dans certains cas lui proposer un formation au tutorat. 

Conseil n°7 : Bien gérer le financement d’un alternant

Grâce à l’alternance, récupérez ce à quoi vous avez financièrement contribué ! Vous le savez, chaque année, vous versez des charges et l’alternance vous permet de bénéficier d’une partie de ces fonds. La mise en place de contrat d’apprentissage vous permet de bénéficier de plus d’aides que la taxe versée.  Profitez également des aides technique de votre OPCA qui vous accompagne dans le montage financier de l’embauche d’un alternant.

 

Ces 7 conseils, définis par OPCALIA et OCTALIA, constituent la recette parfaite pour la réussite de l’alternance au sein d’une entreprise.

 

 

 

 

Le statut d’étudiant entrepreneur avec l’exemple de Claire Schaffer, cofondatrice du Barapapa

Le statut d’étudiant entrepreneur Créé en 2014, le statut d’étudiant entrepreneur a bénéficié à 3 576 étudiants l’année dernière. Label Entreprise revient sur ce statut avec Claire Schaffer qui a créé deux entreprises : Barapapa et Giromela. Le Barapapa est comme son nom l’indique, un bar. Mais le Barapapa se veut a...

Couverture sociale obligatoire : Comment faire le bon choix ?

Le régime social du dirigeant Entre idées reçues, complexité du système et diversité des prestations… Pas facile de s’y retrouver et de comprendre comment vous êtes couvert en cas de maladie, d’invalidité ou de décès. Alors pour y voir plus clair, Paroles d’expert répond aux questions les plus fréquemment posées sur le r...

SOS Campagne: Restaurant bar épicerie gîte traiteur cantine

Dans le département de la Loire, il y a un restaurant bar épicerie gîte traiteur cantine à reprendre. La Commune est située à 45 minutes de Clermont-Ferrand, une heure de Saint-Etienne et 1h15 de Lyon. L’établissement se compose de : – une salle de bar d’une vingtaine de places – une salle de restaurant d’une […]
boutique sans argent

La boutique sans argent : Si on changeait notre manière de considérer nos biens ?

La boutique sans argent: la solidarité au service de la lutte contre les déchets Située dans le 12ème arrondissement de Paris, La boutique sans argent est, depuis 2013, un lieu collaboratif et d’échange où l’objectif zéro déchet est au cœur de l’engagement. Déborah Fishchkandl, présidente de cette association entend ...