Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
457
Bouygues
302
Le Journal de l'Emploi

Emploi: miser sur l’intérim pour connaître le monde du travail

Emploi: miser sur l'intérim pour connaître le monde du travail

Vous cherchez des opportunités afin de trouver un emploi, c’est au Réseaux National des Missions Emploi qu’il fallait se rendre. Vous n’avez pas pu ? Ce n’est pas grave, DemainTV y est allé pour vous et a déniché toutes les offres d’emploi qui peuvent vous intéresser. Cette fois-ci nous sommes allés à la rencontre du secteur de l’intérim. Et pour en parler, nous avons donc interrogé Jean-Philippe Cavalier, Directeur des opérations France du groupe Synergie. Il nous livre sa vision du monde de l’emploi aujourd’hui.

L’intérim, un secteur fournisseur d’emploi

L’intérim a connu des jours sombres selon Jean-Philippe Cavalier. Entre 2007 et 2012, les demandes auprès des agences avaient fortement chuté. Mais depuis 2012, le marché repart. Et en 2017, ce sont 750 000 équivalents temps plein en intérim. C’est le plus haut niveau jamais atteint sur ce secteur d’activité. Si cela faisait peur avant, l’intérim évolue et se démocratise. Sur ces 10 dernières années, la vision change et devient même un acteur RH qui accompagne les entreprises grâce aux CDI Intérimaire, mais aussi des conseils avec de la formation professionnelle.

Mais comment présenter Synergie. En France, ce sont 360 agences qui se répartissent équitablement sur l’ensemble du territoire. C’est près d’un milliard de chiffre d’affaires dans le pays. Mais le groupe est aussi présent à l’étranger, notamment en Europe mais aussi au Canada ou en Australie. Ce qui laisse aussi la possibilité d’aller travailler à l’étranger. Notamment grâce à un réseau soudé.

Des métiers qui n’existait pas il y a 10 ans sont en plein essor

Mais quels sont les métiers qui aujourd’hui recrute le plus ? L’industrie repart de plus en plus. Comme c’est le cas du secteur automobile et aéronautique. Mais le BTP redresse la barre et revient avec une croissance intéressante. Mais les métiers du services sont tout de même des grands classiques. Comme c’est le cas des métiers du digital. Un des plus gros métiers qui recrute c’est web analyste. Un poste qui n’existait pas il y a encore une dizaine d’années. Pour pouvoir postuler, n’hésitez pas à vous rendre sur le site www.synergie.fr.

Salon Learning Technologies: le bilan avec son directeur Vianney THOMAS

Vianney THOMAS directeur du Salon Learning Technologies France est l’invité du Journal de la Formation. L’occasion de faire le point sur ce salon qui a enfin pu avoir lieu en présentiel après la crise sanitaire. L’édition 2022 fut une réussite avec 250 exposants, plus 7,000 professionnels du e-learning, de la formation, de...

LEARNING TECHNOLOGIES : L’impact des nouveaux outils de digitalisation sur l’éducation

L’invité du Journal de la formation: Johann Hagege Johann Hagege, Directeur ITIC Paris, est l’invité du journal de la formation et de l’enseignement supérieur enregistrée au salon learning technologies. Pour lui, nous sommes aujourd’hui à l’aube d’une révolution : il y aura un impact dans tous les métie...

Learning Technologies: Good Grades, l’assistant intelligent du correcteur d’examen !

Le Journal de la formation au salon Salon Learning technologies Stephan Crisan, CEO de Good Grades nous présente le nouvel assistant intelligent du correcteur d’examen. Merci à lui ! Cette innovation vise à aider le professeur correcteur en le déchargeant d’environ 80 % de son travail. Cette technologie a été pensée pour répo...

LEARNING TECHNOLOGIES : Les enjeux de la digitalisation avec Marc Adler CEO de Booster Academy

Marc Adler, CEO de Booster Academy, est l’invité du journal de la formation et de l’enseignement supérieur. Une émission enregistrée sur le Salon Learning Technologies! iI répond à nos questions sur les enjeux de la digitalisation. Booster Academy est une entreprise spécialisée dans la digitalisation de contenus de formation ...