Artspotting est l’émission qui part à la rencontre des artistes et des lieux de création pour vous faire découvrir de nouvelles initiatives artistiques. A la Réserve Malakoff, nous vous invitons à découvrir un nouvel artiste : Shaka !

La réserve Malakoff accueille des artistes de différents univers durant son exposition : Le Grand 8 de l’art urbain. Nous vous avions fait découvrir Le CyKlop, un artiste qui revisite les mythes grecs sur des poteaux, ainsi que six autres artistes de talent. Cette fois-ci, c’est Shaka qui nous hypnotise avec ses formes géométriques !

Artspotting à la découverte de l’univers de Shaka

Shaka, Marchal Mithouard de son vrai nom, est un artiste parisien. Il évolue dans le milieu du graffiti mais ne s’y limite pas. Son travail est reconnaissable entre tous. Il utilise des formes géométriques et coloré pour créer des œuvres percutantes. Le mouvement est partout dans son travail. Ses lignes sont dynamiques et nous hypnotisent.

Le corps est son terrain de jeu. Il le représente à sa manière : strates, réseaux, architecture. Tout est bon pour nous montrer la richesse, la profondeur et l’infinie de l’anatomie. On se perd dans ses lignes graphiques, comme on pourrait s’égarer dans les profondeurs de notre esprit.

La Réserve Malakoff, un lieu de réinvention

Alors qu’il est habitué à travailler plutôt sur toiles et peinture, ou bien sur des murs, certaines de ses œuvres sont des sculptures. Toujours fidèles à son univers, on y retrouve ses lignes qui se croisent et font prendre vie à un visage. C’est sur ce modèle qu’il a réalisé son immense construction à la Réserve Malakoff.

L’immensité du lieu lui a permis de réaliser une nouvelle sculpture. Cela lui a pris un mois pour la façonner, entièrement en bois. Elle est fixée sur une parois peinte en noir qui la fait d’autant plus ressortir.

<