Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
457
Bouygues
302

Paris: le 36 quai des orfèvres n’est plus le siège de la PJ

Paris: le 36 quai des orfèvres n'est plus le siège de la PJ

C’est presque un grand moment dans l’histoire de Paris. En effet, la Police Judiciaire (PJ) quitte officiellement le mythique 36 quai des Orfèvres pour rejoindre le 17ème arrondissement de la capitale et le 36 rue du Bastion, à proximité de la Porte de Clichy et du quartier des Batignoles. Un déménagement crève coeur, mais qui était devenu nécessaire dans le but de moderniser le service qui aura toujours la possibilité d’être surnommé le « 36 ». Il ne faut pas se cacher que la nostalgie des anciens bâtiments, caractérisée par les lignes de la plume du père du commissaire Maigret, Georges Simenon, est encore présente. Mais ces nouveaux édifices offrent plus de places à la réalité qu’aux fantasmes des romans policiers. En effet, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb est venu en personne inaugurer les 32 500m2 de locaux qu’occuperont les fonctionnaires de la PJ.

Un déménagement crève-coeur, mais nécessaire

Xavier Espinasse, chef de l’identité judiciaire, parle de ce nouveau bâtiment comme d’un nouveau souffle. A l’AFP, il déclare que « nous étions dans des locaux dont certains dataient de Saint Louis ». Si le mythique roi de France rendait la justice sous un chêne, aujourd’hui celle-ci a besoin d’infrastructures plus modernes que celles du 13ème siècle. Même son de cloche chez Christian Sainte, le patron de la direction régionale de la police parisienne (DRPP). « L’outil de travail ne correspondait plus aux besoins et aux nécessités actuelles. On avait des locaux qui étaient vraiment atteint d’obsolescence, qui étaient vieillissants, sales, impropres et pas ergonomiques. Ici c’est la modernité », déclare-t-il.

Un nouveau siège de la PJ beaucoup plus pratique

La nouvelle localisation du « 36 », n’est pas non plus anodin. En effet, le nouveau bâtiment d’une hauteur de 37m et d’une longueur de 90m se retrouve à proximité du gigantesque tribunal de grande instance de Paris. Une autre administration qui va quitter le Paris médiéval pour se déporter sur un quartier en pleine mutation urbanistique. En effet, les anciens locaux ressemblaient plus à une fourmilière surpeuplée qu’à une institution judiciaire. Si bien que les nouveaux espaces enchantent les protagonistes qui ont déjà fait leurs valises dans leur nouveau territoire.

En effet, le déménagement a été totalement fait. Il s’est étalé de mi-mai à mi-septembre. Il regroupe ainsi tous les services à l’exception de la BRI. Regrouper toutes les brigades centrales en un seul endroit est une chose dont se satisfont les responsables de la PJ. « C’est un gain de temps, un gain d’efficacité et un gain humain », se félicite Xavier Espinasse. Depuis les ouvertures des différents locaux, près de 600 gardes à vues ont déjà été effectuées.

Comment obtenir une certification professionnelle ?

La quête de la certification professionnelle est une étape cruciale dans le développement de sa carrière. Elle atteste des compétences et des connaissances acquises dans un domaine spécifique, offrant ainsi une validation officielle de son expertise. Mais comment accéder à cette reconnaissance ? C’est sur ce sujet que se penche la ...

L’endométriose au travail : Un défi de santé et de société

Pour cette édition du journal de l’emploi, la maladie de l’endométriose a été placée au cœur des discussions. Cette pathologie, qui touche plus de 2 millions de femmes en France. Reste un défi majeur tant sur le plan médical que sur celui de l’impact au travail. Pour en parler, Tharani Philip, directrice des ressources huma...

Notre Eau – Notre Ville, Shanghaï Paris, Exposition temporaire

Les 19, 20, et 21 avril le Centre Events Paris accueillait l’exposition temporaire Notre Eau Notre Ville, une exposition d’images en mouvement, proposée à l’occasion du forum thématique Our Water, organisé par la ville de Shanghai. Cette exposition proposait des images étonnantes de l’évolution d’une ville autour de son fleuve to...

Le télétravail devenu essentiel pour 67% des cadres !

Dans une récente édition du Journal de l’Emploi, Pierre Lamblin, directeur des études de l’APEC (Association pour l’emploi des cadres), a partagé les résultats d’une étude sur le « Télétravail des cadres », sortie début mars. Offrant ainsi un aperçu précieux de l’évolution des pratiques professionnel...