Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
457
Bouygues
302

Vélib’: Demain TV a pu tester pour vous la nouvelle génération de vélo à partager

Vélib': Demain TV a pu tester pour vous la nouvelle génération de vélo à partager

La nouvelle gamme de Vélib’ s’invitera à Paris en janvier 2018. En attendant, le 25 octobre, en bordure du Bassin de la Villette, Demain TV a testé le nouveau prototype proposé par Smoov’. Pas de couleurs joyeuses évoquées, le gris reste pour l’instant d’actualité.

Climat idéal, cadre agréable, c’est dans ce contexte favorable à une balade, qu’une équipe de Vélib’ accueille les curieux qui souhaitent s’essayer au vélo. Ils sont peu nombreux, presque autant que le personnel de la marque. Deux possibilités, avec ou sans assistance électrique. En choisissant la première option, c’est avec frayeur que démarre le bicycle, presque de manière automatique. Le risque : la chute, en particulier si la selle n’est pas réglée.

Vélib’ électrique nouvelle génération : Une innovation technologique

Plusieurs vitesses, comme pour un vélo classique, mais avec beaucoup plus de rapidité, sans grande surprise. Un écran au centre du guidon indique en temps réel la vitesse de pédalage. Le véhicule électrique avance sans grands efforts de la part de l’utilisateur. A la demande d’un essai, la conservation des cartes d’identité permet d’anticiper tout risque de vol. Une parisienne, habituée à ces véhicules écologiques de ville et venue exprès pour le le test. Elle semble ravie et apprécie la nouvelle ergonomie plus adaptée. Elle évoque également des difficultés à tourner. Dans le virage imposé par le parcours mis en place pour les testeurs, « je suis descendue du vélib, c’était trop difficile », nous confie-t-elle avec un sourire. Néanmoins, ces caractéristiques ne concerne que 30% des vélib’s qui seront mis à la disposition du public dans quelques mois. En effet, tous n’auront pas l’assistance électrique.

Quelques difficultés dans la manoeuvre

La technologie innovante ne suffit pas à masquer le poids du deux roues, selon un usager interrogé sur les lieux. Si il passe de 22,25 Kg à 20 Kg, le changement est loin d’être suffisant, affirme t-il. Il se plaint du manque d’écoute de la part de la mairie. En effet, le vélib peut se montrer difficile à manoeuvrer, surtout si on n’est pas très musclé. Malheureusement, impossible d’expérimenter les nouveaux systèmes d’accrochages qui facilitent l’usage, promesse de la marque. En effet, l’équipe accueille les utilisateurs au bord du bassin, mais seulement hors station.

La France des Solutions : travailler autrement avec Artupox

Travailler dans le secteur sanitaire en France En France, le secteur de la propreté emploi aujourd’hui plus de 500 000 personnes. Mais ce secteur est encore en proie à beaucoup de clichés, malheureusement avérés. Aussi, le secteur compte 65% de femmes. En ce qui concerne la stabilité de l’emploi, les salariés sont à 75% d&rsq...

La France des Solutions : la valorisation des bio-déchets avec UpCycle

Le bio-déchet en France Que deviennent nos déchets alimentaires ? Saviez-vous qu’un tiers de la production alimentaire mondiale est jetée chaque année. Jetée alors qu’elle pourrait servir d’engrais, entre autres. En effet, les cultures françaises en demandent. Aujourd’hui, 40% des sols seraient déficitaires en mat...

« T’inquiète… je gère » avec Camille Watel, fondatrice du studio Cutis

Camille Watel, créatrice du  Studio Cutis. Travaillant actuellement à mi-temps, Camille Watel profite de sa disponibilité pour avancer sur son projet.  Elle a lancé le Studio Cutis. L’activité de ce studio est de concevoir et fabriquer des emballages éco-conçus et réutilisables. Cela peut être par exemple un sac à pain pour év...

Documentaire: La Défense se reconstruit

La Défense : un quartier en reconstruction La Défense, quartier d’affaire le plus attractif du pays et le plus grand d’Europe, situé dans la métropole du Grand Paris, connaît aujourd’hui un renouvellement architectural. Toujours en accord avec ses objectifs économiques, le quartier tente d’insuffler un souffle d’humanisation en p...