Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
457
Bouygues
302

Formation: 15 milliards d’euros dédiés à la formation professionnelle

Formation: 15 milliards d'euros dédiés à la formation professionnelle

C’était le 12 juin 2017 dernier. Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, annonçait un plan d’investissement pour la formation de 15 milliards d’euros. Un engagement qui devait débuter à l’automne. « On va lancer à l’automne un grand plan d’investissement. 15 milliards d’euros, un million de jeunes, un million de demandeurs d’emplois sur cinq ans », avait déclaré la ministre sur le plateau de CNews. Ajoutant que la priorité de ce plan d’investissement serait axé sur la formation des jeunes. « C’est très important, c’est pour armer les entreprises. Armer les jeunes par rapport aux défis de demain. Qui sont notamment des grandes révolutions technologiques plus une transition énergétique », avait ajouté la ministre du Travail.

Un plan pour la formation de 15 milliards d’euros dans un projet de 57 milliards

15 milliards d’euros pour la formation des jeunes à l’automne. Nous y sommes. Et si lors de l’interview sur la chaîne d’informations de Bolloré, elle expliquait que ce plan d’investissement donnerait des résultats plus rapidement que la réforme du code du Travail, qu’en est-il ? Il faut d’abord comprendre que ces 15 milliards sont issus d’un grand plan d’investissement annoncé par le Premier ministre Edouard Philippe à hauteur de 57 milliards. C’est donc près d’un quart de la somme qui est alloué à la formation professionnelle. Il est donc prévu en cinq ans, de former et accompagner vers l’emploi « un million de chômeurs faiblement qualifiés et un million de jeunes décrocheurs ».

Parmi ces 15 milliards d’euros, 11 seront dédiés à la formation directe. Le gouvernement « va mettre 11 des 15 milliards dans la formation directe de un million de jeunes et un million de demandeurs d’emplois », a lancé la ministre du Travail lors de l’inauguration d’une « école sociale du numérique » dans le Val-de-Marne. Une annonce précise et calculée. En effet, cette école fait partie de ce plan d’investissement. L’école va former gratuitement des jeunes sans qualification ou des personnes éloignées de l’emploi. Mais avant tout une formation aux métiers du numérique. Ces jeunes et décrocheurs seront ainsi formés à devenir des référents en numérique en entreprise ou en collectivités locales.

Un grand chanter national comme sous la présidence De Gaulle ?

Si l’Express précise que la ministre du Travail n’a pas indiqué le partage de la somme lors de son plan, celle-ci explique dans les colonnes du magazine qu’« on ne prédétermine pas à l’avance. On va travailler avec les branches, les régions, pour voir quels sont les besoins ». Mais une chose est certaine, la formation sera axée sur les métiers du numérique. Un secteur en pleine expansion en France. Le but étant de faire évoluer tous les corps de métier vers la modernité. Un grand plan industriel Gaullien ? En effet on retrouve facilement le parallèle avec le Plan Calcul lancé en 1966 par le Président De Gaulle. Un gigantesque plan gouvernemental français mis en place sous l’impulsion de Michel Debré et d’un groupe de hauts fonctionnaires et d’industriels. Il était destiné à assurer l’autonomie du pays dans les technologies de l’information. Mais aussi à développer le secteur de l’informatique au niveau européen.

Investir dans un grand chantier national ? Il semblerait que ce soit le projet du gouvernement Macron/Philippe. En effet, ce plan d’investissement de 57 milliards (dont 15 dédiés à la formation), sera jumelé avec les réformes à venir d’Emmanuel Macron annoncées la semaine passée selon l’Express. On sait d’ores et déjà que le Président de la République a accueilli les responsables syndicaux à l’Elysées pour engager des discussions.

Handicap et entreprises

Lors de la dernière émission du Journal de l’Emploi, Anthony Gentelet, directeur de Pidiem, a pris la parole pour aborder une question cruciale. L’inclusion des personnes en situation de handicap dans le monde du travail. Pidiem, une entreprise spécialisée dans l’accompagnement des entreprises pour la conception de politiqu...

Les métiers et secteurs de la Supply Chain

Romain Devrièse, directeur associé de Fed Supply, était l’invité de Jérôme Joinet dans le Journal de l’Emploi, pour discuter des métiers et des secteurs de la Supply Chain. Fed Supply, un cabinet de recrutement spécialisé dans ce domaine, joue en effet un rôle crucial en accompagnant les entreprises dans leurs besoins en personnel ...

Le secteur de l’automobile, un nid d’opportunités pour les jeunes

Focus sur le secteur de l’automobile dans le journal de l’emploi, avec Guillaume Faurie, délégué général de l’ANFA (l’association nationale pour la formation automobile). Un secteur qui offre de nombreuses opportunités et perspectives pour les jeunes. L’industrie automobile est actuellement en pleine mutation, intégrant de nouve...

L’aéronautique : un secteur qui recrute

Le Journal de l’Emploi a accueilli Michael Cerniot, directeur grand compte chez Proman, pour discuter des opportunités d’emploi dans le secteur aéronautique. Proman, entreprise familiale française spécialisée dans les services RH et le travail temporaire. Existe depuis 34 ans et compte plus de 400 agences réparties dans 89 départe...