Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
457
Bouygues
302
Le Journal de l'Emploi

Qu’est ce qu’un audit interne ?

Le métier d’audit interne a le vent en poupe mais reste inconnu, ou mal connu, du grand public. Pour un éclairage sur cette profession montante, le Journal de l’Emploi a reçu Jean-Marie Pivard, président de l’IFACI, l’Institut français de l’audit et du contrôle internes.

 

 

Un métier de conseil et d’optimisation

Contrairement à l’audit externe, qui travaille en cabinet, l’audit interne est employé par une entreprise. Au sein de celle-ci, son but est d’optimiser l’organisation de l’entreprise en fournissant des conseils, une assurance et des points de vues fondés sur approche par les risques. Il aide l’entreprise à atteindre ses objectifs par une approche systématique et méthodique de sa façon de fonctionner. Ses recommandations permettent à son employeur de s’améliorer autant sur le plan financier que sur le plan organisationnel. En plus de prodiguer ses conseils, l’audit interne va les suivre et accompagner l’entreprise dans ce processus d’optimisation. Son objectif est simple, améliorer, sur tous les plans, l’entreprise pour laquelle il travaille.

Le métier d’audit interne demande des compétences techniques dans divers domaines tel que la finance, la comptabilité ou encore la gestion. Il doit également savoir gérer les risques, être averti sur le fonctionnement des systèmes d’informations, mais surtout, connaître le ou les secteurs de l’entreprise pour laquelle il travaille. De plus, l’audit interne doit évoluer avec son temps et maîtriser les nouvelles problématiques, celles d’aujourd’hui sont par exemple la gestion des données. La diplomatie est aussi une compétence recherchées dans ce métier où il peut avoir la réputation de « bœuf-carottes » aux yeux de ses collaborateurs. De nombreuses compétences sont demandés pour ce métier d’avenir qui nécessite d’y être formé.

 

Un métier d’avenir

Cette profession, qui pour beaucoup est inconnue, est pourtant très recherchée par les entreprises. En particulier depuis la loi Sapin qui exhorte les entreprises, de plus de 500 salariés et de plus de 100 millions d’euros de chiffre d’affaire, à faire appel à un audit interne. Présent à l’origine dans les grands groupes, les audits internes travaillent désormais pour de nombreuses grandes PME, et même pour la fonction publique, suite à plusieurs réglementations favorisant cette profession. Suite à cela, ce métier est en tension et recrute de plus en plus.

 

Un métier pour lequel il faut être formé

La voie royale pour pratiquer cette profession est d’être diplômé d’une école de commerce ou d’une école d’ingénieur, y compris en double cursus, qui est privilégier pour les secteurs les plus techniques. Il existe également des masters d’audit interne, mais le meilleur moyen d’être embauché est d’avoir une première expérience d’audit, notamment en tant qu’audit externe. Mais au vue de l’évolution des technologies et des problématiques qui vont avec, les audits internes doivent perpétuellement se former et renouveler leur façon de travailler.

Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur cette profession en tension, vous pouvez vous rendre sur le site internet de l’IFACI.

 

 

Salon Learning Technologies: le bilan avec son directeur Vianney THOMAS

Vianney THOMAS directeur du Salon Learning Technologies France est l’invité du Journal de la Formation. L’occasion de faire le point sur ce salon qui a enfin pu avoir lieu en présentiel après la crise sanitaire. L’édition 2022 fut une réussite avec 250 exposants, plus 7,000 professionnels du e-learning, de la formation, de...

LEARNING TECHNOLOGIES : L’impact des nouveaux outils de digitalisation sur l’éducation

L’invité du Journal de la formation: Johann Hagege Johann Hagege, Directeur ITIC Paris, est l’invité du journal de la formation et de l’enseignement supérieur enregistrée au salon learning technologies. Pour lui, nous sommes aujourd’hui à l’aube d’une révolution : il y aura un impact dans tous les métie...

Learning Technologies: Good Grades, l’assistant intelligent du correcteur d’examen !

Le Journal de la formation au salon Salon Learning technologies Stephan Crisan, CEO de Good Grades nous présente le nouvel assistant intelligent du correcteur d’examen. Merci à lui ! Cette innovation vise à aider le professeur correcteur en le déchargeant d’environ 80 % de son travail. Cette technologie a été pensée pour répo...

LEARNING TECHNOLOGIES : Les enjeux de la digitalisation avec Marc Adler CEO de Booster Academy

Marc Adler, CEO de Booster Academy, est l’invité du journal de la formation et de l’enseignement supérieur. Une émission enregistrée sur le Salon Learning Technologies! iI répond à nos questions sur les enjeux de la digitalisation. Booster Academy est une entreprise spécialisée dans la digitalisation de contenus de formation ...