Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
457
Bouygues
302
Le Journal de l'Emploi

Solidarités Nouvelles face au Chômage, c’est quoi?

Le Journal de l’ emploi est une émission entièrement dédiée à l’emploi et à la formation. Elle vous permet de découvrir des métiers, les bonnes adresses et bonnes pratiques liées à l’insertion et issues des citoyens, de l’Etat, etc. Aujourd’hui, nous vous présentons Solidarités Nouvelles face au Chômage, une belle initiative née en 1985 !

SNC ou Solidarités Nouvelles face au Chômage, est une association qui lutte contre le chômage. Comment ? En proposant un accompagnement personnalisé destiné aux chercheurs d’emploi. Découvrons leur fonctionnement et leurs résultats avec Vincent Godebout, délégué général SNC !

Solidarités Nouvelles face au Chômage, une nécessité depuis 30 ans

L’association existe depuis 1985. Sa conviction ? « Le chômage n’est pas une fatalité. Chaque citoyen a un rôle à jouer ». C’est pour cette raison qu’elle s’appuie sur un réseau de bénévoles qui compte 2 500 personnes ! 50% sont des actifs, 50% des personnes à la retraite. Même égalité entre hommes et femmes présents au sein de l’association.

L’action menée par Solidarités Nouvelles face au Chômage se déploie actuellement dans toute la France. Cela est rendu possible par le fait que les bénévoles se répartissent parmi 200 groupes locaux. Son action va jusqu’à la participation au débat public afin de défendre les intérêts des chercheurs d’emplois. Mais aussi lutter contre toute forme de stigmatisation.

Son fonctionnement ? L’accompagnement est individuel, personnalisé et dure autant de temps que nécessaire. Il est effectué par un binôme de bénévoles, de préférence un homme et une femme. Pour ceux dont le chômage se prolonge, des emplois solidaires sont créés, dans des structures de l’Economie Sociale et Solidaire, en fonction des besoins.

Des résultats visibles !

Depuis sa création, l’association a déjà accompagné 4 000 demandeurs d’emploi ! Et les résultats sont bons puisqu’en fin d’accompagnement, c’est 62% d’issues positives ! Avec un accompagnement personnalisé, le demandeur d’emploi se sent moins seul et d’après le témoignage de Ravita, mis en confiance.

C’est tout l’avantage d’être suivi par deux bénévoles. Leur objectif est de déterminer un projet professionnel viable mais qui correspond aux attentes du demandeur. S’il a un projet, ils essayeront ensemble de le réaliser. Pas de miracles annoncés non plus : Ravita cumule son nouvel emploi de tapissière d’ameublement avec un autre travail, mais son activité lui plaît et lui permet de s’épanouir.

Solidarités Nouvelles face au Chômage est une initiative citoyenne. Elle est utile mais ne suffit pas. D’après Vincent Godebout, c’est toute une réflexion qui doit être faite sur le champ de l’emploi. Il faudrait également développer les formations pour les nouveaux emplois qui se créent. notamment dans le domaine du numérique.

Le Jour d’Après spécial Parcoursup !

Mardi 19 mai, 17h, de nombreux lycéens de terminale scrutent leurs écran d’ordinateur. Ils rafraichissent frénétiquement la page internet parcoursup.fr pour savoir où ils étudieront à partir de septembre 2020. Et pour aider les candidats de cette troisième session, un peu spéciale en raison de la crise sanitaire, votre émission « L...

Les Hauts-de-Seine et le maintient des services pendant la crise sanitaire

La crise sanitaire du Covid-19 a obligé les collectivités locales à s’adapter. Dans le département des Hauts-de-Seine, une série d’action a été mise en place pour aider les habitants dace à l’épidémie et ce long confinement. Dans ce numéro spécial de « Ça vous concerne » découvrez comment le département a dé...

Pendant la crise sanitaire, prévenir la fracture numérique

La crise sanitaire du Covid-19 a obligé les collectivités locales à s’adapter. Le confinement a révéler une facture numérique entre les populations. C’est pourquoi les départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines ont décidé de pallier à cette fracture. Le Département des Hauts-de-Seine prête 10.000 ordinateurs pour ass...

Pendant la crise sanitaire, s’occuper des jeunes d’Île-de-France

La crise sanitaire du Covid-19 a obligé les collectivités locales à s’adapter. Dans les départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines, une série d’action a été mise en place pour s’occuper notamment des plus jeunes. Avec « Veille Actives Jeunes », le Département se mobilise pour les jeunes des Hauts-de-Seine penda...