Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
337
Bouygues
402

Un lancement compliqué pour les nouveaux Vélib’ dans Paris

Un démarrage compliqué pour les nouveaux Vélib’ en ce début d’année 2018. D’après France Bleu seulement 81 stations étaient opérationnelles mardi 2 janvier dans Paris et 8 en petite couronne. Un couac technique qui a suscité de nombreuses plaintes de la part des utilisateurs du service.

Un nouveau look plus élégant, mais un retard au démarrage

Le nouvel opérateur Smoovengo, qui a remporté le marché du vélo parisien il y a plus de huit mois, au profit de JCDecaux, avait annoncé l’installation de 1 400 stations d’ici le 31 mars 2018. Mais retard à l’allumage, ce sont seulement 81 stations qui étaient prêtes mardi 2 janvier dans la capitale. Les Parisiens ont ainsi découvert les deux nouveaux vélos proposés par l’opérateur. Un vélo gris et vert, au roulement mécanique et un vélo gris et bleu à assistance électrique. Les deux vélos bénéficient d’un nouveau système d’accroche et sont plus légers que les anciens vélos gris.

En décembre Smoovengo, justifiait le retard de la mise en place des stations par la procédure auprès du tribunal administratif Paris qu’a formulé JCDecaux. Selon le nouvel opérateur, « la procédure a décalé de plus de six semaines la contractualisation du marché Vélib’ Métropole, sans modification de la date de lancement du service« . Smoovengo annonçait, pourtant, la mise en place de 300 stations opérationnelles d’ici le 1er janvier 2018.

Les nouveaux Vélib’ : des bugs et des compensations

La Maire de Paris, Anne Hidalgo, Catherine Baratti-Elbaz, présidente du Syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole et Patrick Ollier président de la Métropole du Grand Paris ont assuré des « mesures compensatoires » pour les usagers. Concernant les abonnés actuels, « un crédit de trois heures offertes » sera possible pour essayer le « V-Max » (assistance électrique) et le « V-Plus » (Vélib’ mécanique). Les nouveaux usagers, bénéficieront d’une réduction de 50% sur les abonnements de janvier, février et mars.

Enfin quelques bugs sont à notés. En plus du manque de stations, des problèmes techniques sur l’application ont été repéré par les utilisateurs. Stations non-visibles, obligeant les usagers à chercher au hasard les stations disponibles pour poser les vélos. Certains anciens abonnés se sont également plaints de ne pas avoir reçu les nouvelles cartes d’abonnements.

Des débuts difficiles donc pour l’opérateur Smoovengo. Mais qui assure cependant que 80 stations seront opérationnelles chaque semaine avec pour objectif de rouvrir les 1 200 anciennes stations et d’en créer 200 de plus d’ici le 31 mars.

En acoustique avec Julie Erikssen

Julie Erikssen est une artiste dont la grâce interpelle. Chanteuse de jazz dans le respect de la tradition, elle écrit également de la musique originale de type jazz européen aux influences de folk et de jazz contemporain. Avec une palette d’inspiration vocale très riche, un swing inné et une technique sans limite, elle rayonne d’une [...
Sasu à toi l'entrepreneur

SASU à toi l’entrepreneur

Quel statut choisir quand on souhaite entreprendre seul ? Le choix du statut est une question qui se pose inévitablement à tous les créateurs d’entreprise. Et si vous décidez d’entreprendre seul, vous devrez choisir entre la micro-entreprise, l’entreprise individuelle (EI), l’entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL...

« T’inquiète… je gère » avec Leslie Kamga de From Cameroon with Love

Leslie Kamga lance son projet « From Cameroon with Love » Leslie Kamga a un peu tardé à se jeter à l’eau. Comme de nombreux entrepreneurs, elle avait un peu peur. Mais en voyant d’autres jeunes de son âge se lancer, elle a décidé d’agir. Désormais, elle se consacre pleinement à son projet « From Cameroon with Love...

Regard de Gérard Carreyrou, journaliste politique, sur demain

Gérard Carreyrou, journaliste politique. Gérard Carreyrou livre son regard sur demain. En effet, il imagine l’avenir en écho avec sa propre histoire en répondant à ces 3 questions : -Quel principal événement a marqué son histoire professionnelle ? -Comment concevez-vous l’avenir de la profession de journaliste ? -Comment imaginez-vo...