Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
457
Bouygues
302

Un lancement compliqué pour les nouveaux Vélib’ dans Paris

Un démarrage compliqué pour les nouveaux Vélib’ en ce début d’année 2018. D’après France Bleu seulement 81 stations étaient opérationnelles mardi 2 janvier dans Paris et 8 en petite couronne. Un couac technique qui a suscité de nombreuses plaintes de la part des utilisateurs du service.

Un nouveau look plus élégant, mais un retard au démarrage

Le nouvel opérateur Smoovengo, qui a remporté le marché du vélo parisien il y a plus de huit mois, au profit de JCDecaux, avait annoncé l’installation de 1 400 stations d’ici le 31 mars 2018. Mais retard à l’allumage, ce sont seulement 81 stations qui étaient prêtes mardi 2 janvier dans la capitale. Les Parisiens ont ainsi découvert les deux nouveaux vélos proposés par l’opérateur. Un vélo gris et vert, au roulement mécanique et un vélo gris et bleu à assistance électrique. Les deux vélos bénéficient d’un nouveau système d’accroche et sont plus légers que les anciens vélos gris.

En décembre Smoovengo, justifiait le retard de la mise en place des stations par la procédure auprès du tribunal administratif Paris qu’a formulé JCDecaux. Selon le nouvel opérateur, « la procédure a décalé de plus de six semaines la contractualisation du marché Vélib’ Métropole, sans modification de la date de lancement du service« . Smoovengo annonçait, pourtant, la mise en place de 300 stations opérationnelles d’ici le 1er janvier 2018.

Les nouveaux Vélib’ : des bugs et des compensations

La Maire de Paris, Anne Hidalgo, Catherine Baratti-Elbaz, présidente du Syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole et Patrick Ollier président de la Métropole du Grand Paris ont assuré des « mesures compensatoires » pour les usagers. Concernant les abonnés actuels, « un crédit de trois heures offertes » sera possible pour essayer le « V-Max » (assistance électrique) et le « V-Plus » (Vélib’ mécanique). Les nouveaux usagers, bénéficieront d’une réduction de 50% sur les abonnements de janvier, février et mars.

Enfin quelques bugs sont à notés. En plus du manque de stations, des problèmes techniques sur l’application ont été repéré par les utilisateurs. Stations non-visibles, obligeant les usagers à chercher au hasard les stations disponibles pour poser les vélos. Certains anciens abonnés se sont également plaints de ne pas avoir reçu les nouvelles cartes d’abonnements.

Des débuts difficiles donc pour l’opérateur Smoovengo. Mais qui assure cependant que 80 stations seront opérationnelles chaque semaine avec pour objectif de rouvrir les 1 200 anciennes stations et d’en créer 200 de plus d’ici le 31 mars.

Tambour Battant: Aujourd’hui, les Francs-Maçons

« Aujourd’hui, les Francs-Maçons » c’est le thème de cette édition de Tambour Battant présentée par Antoine Spire et Patrick Tudoret. Une émission qui vous propose trois temps forts!En première partie d’émission Antoine Spire et Patrick Tudoret vous proposent un entretien avec :– Jean-Luc Le Bras, historien de...

LEARNING TECHNOLOGIES : Digital Trainer, la formation de formateurs

David Robinet, Président de la DN Factory, organisme de formation continue dans le secteur du sport, nous livre son témoignage sur le suivi de sa formation Digital Trainer. David Robinet est aujourd’hui formateur certifié, et a ainsi passé sa certification auprès de Digital Trainer. C’est une formation en asynchrone, autonome, p...

LEARNING TECHNOLOGIES : Le développement du secteur numérique s’accélère en Martinique

Cécile Marie Rose, responsable pédagogique du CFA numérique, est venue rencontrer différents acteurs du monde de la formation sur le salon Learning Technologies, dont Kwark Education partenaire de leur projet. Le CFA numérique vise à développer le monde du digital en Martinique, qui a pris un peu de retard dans ce domaine et qui ne [&hell...

LEARNING TECHNOLOGIES : MétaKwark, le métavers au service de l’éducation

Clément Merville, Président de Manzalab, nous éclaire aujourd’hui sur le métavers. Un grand merci à lui ! Un métavers est un univers virtuel 3D persistant, c’est à dire un monde digital dans lequel l’on peut se retrouver à n’importe quel moment. Manzalab et Kwark Education lancent en septembre prochain leur propre...