Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
337
Bouygues
402
T’inquiète… je gère

Qu’est-ce que le statut étudiant-entrepreneur ?

Le statut étudiant-entrepreneur

Vous êtes étudiant et vous souhaitez entreprendre. Avez-vous pensé au statut d’étudiant-entrepreneur ? Le statut national d’étudiant-entrepreneur permet aux étudiant(e)s et aux jeunes diplômé(e)s d’élaborer un projet entrepreneurial. Il permet de mener à bien son projet avec un maximum de sécurité et de visibilité.

Les avantages pour les étudiants en cours d’étude

Le statut d’étudiant-entrepreneur permet aux étudiants de rendre compatible études et projet d’activités en accordant notamment des aménagements d’emploi du temps, des crédits ECTS et la possibilité de substituer au stage le travail sur le projet entrepreneurial. Véritable accélérateur de projets, il fournit aux étudiants une aide à la recherche de financements, un double accompagnement personnalisé, une mise en réseau. Il donne un accès au lieu de coworking de l’un des 30 Pôles Étudiants pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat (PEPITE). Il offre la possibilité de signer un Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise (CAPE) et enfin d’obtenir un diplôme.

Les avantages pour les jeunes diplômes

Pour les jeunes diplômés, devenir étudiant-entrepreneur permet de conserver ou retrouver le statut étudiant et les avantages associés, comme la possibilité de prolonger jusqu’à l’âge de 28 ans les bourses sur critères sociaux, la couverture sociale étudiante, tarifs réduits… Il permet aussi de bénéficier d’une formation qualifiante, dédiée et personnalisée, à l’entrepreneuriat et à la gestion, d’un accompagnement par des professionnels, et d’un accès au lieu de coworking de son PEPITE. Les jeunes diplômés demandeurs d’emploi ayant obtenu le statut auront la possibilité de bénéficier du dispositif et de maintenir leurs droits Pôle Emploi.

Les conditions pour bénéficier de ce statut

Il faut être titulaire du baccalauréat ou équivalent. Et bien sûr, il faut avoir un projet de création ou reprise d’activité. Le statut d’étudiant-entrepreneur s’adresse en priorité aux jeunes de moins de 28 ans. Car 28 ans c’est l’âge limite pour bénéficier du statut social d’étudiant. Le baccalauréat ou l’équivalence en niveau est aussi la seule condition de diplôme requis pour s’inscrire au diplôme d’établissement étudiant-entrepreneur.  Ce statut est délivré sur sélection aux étudiants et jeunes diplômés. Jean-Pierre Boissin est le coordinateur de ce dispositif au sein du réseau PEPITE. Il donne tous les détails et les bénéfices de ce statut dans l’émission « T’inquiète…je gère ». « T’inquiète…je gère » est une émission réalisée en partenariat avec kangae.fr

A vous de jouer

Si vous remplissez les conditions, et que vous souhaitez bénéficiez du statut national d’étudiant-entrepreneur, rien de plus simple. Il vous suffit de candidater en ligne. Un comité d’engagement du PEPITE examinera les candidatures et validera ou non les projets sur la base des critères de qualité et de réalité, mais aussi au regard de la qualité et de la motivation du porteur de projet lui-même.

Kangae un site pour jeunes entrepreneurs.

Si vous avez entre 15 et 25 ans, si vous avez des envies, des idées, des projets, rendez-vous sur kangae.fr. En effet, Kangae c’est le site qui donne aux jeunes le goût de se lancer. Découvrez des témoignages de jeunes entrepreneurs dans « T’inquiète… je gère ».

L’entrepreneuriat étudiant en pleine expansion.

Les étudiants et jeunes diplômés sont de plus en plus nombreux à adopter le statut d’étudiant-entrepreneur. De 647 en 2014-2015, ils sont
aujourd’hui plus de 3 500 répartis sur le territoire français, affichant une hausse de près de 1 000 bénéficiaires par an. Plus de 6 000 porteurs de projet ont ainsi pu profiter de ses atouts : double accompagnement, substitution du stage par le projet entrepreneurial, financement, mise en réseau, accès à un espace de coworking, etc.  La culture entrepreneuriale s’est ainsi fortement démocratisée chez les jeunes. Une personne
sur deux entre 18 et 24 ans désire aujourd’hui se lancer dans l’aventure, contre 30% pour le reste de la population. A qui le tour ?

Disneyland Paris

Disneyland Paris: les métiers numériques

Disneyland Paris: le métier de tourneur-fraiseur numérique Disneyland Paris est le plus gros employeur mono-site de France et recrute en permanence. Au cours de nos visites, nous voyons des restaurateurs, des responsables de vente. Tout un tas de personnes qui nous guident dans le parc mais il y a aussi ceux qui travaillent dans l’ombre ...
Pologne

Hors des Sentiers battus: direction la Pologne

A la découverte de la Pologne Après avoir fait le Portugal et l’Islande, maintenant l’aventurier part à la découverte de la Pologne. Au guidon de son quad, il vous mènera à travers ce pays, chargé d’histoire. Vous pourrez voir des lieux comme Les Sudètes, le Massif de Bohême, le Mont Sniejka le Désert de Błędów  ...
tendances RH

Les tendances RH 2019 avec Top Employers Institute

Quelles sont les tendances RH en 2019 ? Top Employers Institute, autorité internationale indépendante en matière de ressources humaines (RH) a publié une étude sur les tendances RH en 2019. Le résultat de cette étude résulte d’audits réalisés sur plus de 1 500 organisations dans 118 pays. Alors comment se porte la France en matièr...

Le Made in France fait-il vendre ?

Le Made in France a le vent en poupe. Relocalisation d’entreprises en France, succès de MIFexpo, diverses tentatives pour relancer des filières (horlogerie, textile…) il semblerait que le Made in France revienne à la mode. Mais, véritable serpent de mer, son retour est annoncé régulièrement. Au delà d’une envie entrepre...