Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
457
Bouygues
302
04 - Le Journal de l'Emploi

Emploi: Découvrez le métier de solier moquettiste!

Le Journal de l’ emploi est une émission entièrement dédiée à l’emploi et à la formation. Elle vous permet de découvrir des métiers, les bonnes adresses et bonnes pratiques liées à l’insertion et issues des citoyens, de l’Etat, etc. Aujourd’hui, découvrez le métier de solier moquettiste avec les compagnons du devoir ! 

Les compagnons du devoir rassemblent 6 secteurs de métiers différents. Leur taux d’insertion professionnelle est de 90% ! Parmi les métiers qui embauchent et que l’on vous propose de découvrir : être solier moquettiste, en quoi ça consiste ?

Solier moquettiste, un emploi indispensable à notre vie quotidienne

Pouvoir jouer dans de bonnes conditions au basket, avoir des pièces isolées, ne pas glisser dans les escaliers… autant de situations de la vie quotidienne qui nous facilite les choses ! Mais tout cela ne serait pas possible dans les soliers moquettistes.

Il pose toutes sortes de revêtements. Aussi bien du pvc, que du linoléum, du stratifié, du bois ou de la moquette. Les matières d’aujourd’hui permettent un design et des couleurs multiples. Elles sont aussi « intelligentes » : autonettoyantes, antiradiation…

Ces technologies demandent beaucoup de concentration et d’organisation. C’est pourquoi, parmi les qualités recherchées on trouve la précision, la bonne condition physique et l’aptitude au travail d’équipe.

Se former avec les compagnons du devoir

Comme toutes les formations dispensées par les compagnons du devoir, le jeune commence en CAP. La formation se déroule donc en alternance. Avec 6 semaines en entreprises et 2 semaines de formation, l’apprenti a tout le temps de bien apprendre le métier.

Après la connaissance manuelle et terrain de son métier, le solier-moquettiste peut passer des diplômes de niveaux supérieurs (du BTS à la licence professionnelle, en partenariat avec le CNAM), afin d’accéder à des postes à responsabilités tels que conducteur de travaux, architecte ou ingénieur en bâtiment.

Avantage non négligeable de cet emploi : le salaire ! Même pour un premier poste, le salaire s’élève à 1 600 € ! Il est ensuite possible d’évoluer et d’atteindre les 2 000 € pour un chef d’équipe et les 3 000 € pour un conducteur de travaux ! Par ailleurs, monter sa propre entreprise est fortement encouragé, même par les professionnels qui ont besoin des soliers moquettistes !

TAMBOUR BATTANT: « Mensonges, apparence et simulacre : l’état du monde »

Cette semaine Patrick Tudoret vous propose de plonger dans différentes thématiques d’actualités très controversées. Dans cette édition de Tambour Battant intitulée « Mensonges, apparence et simulacre : l’état du monde » il sera question d’intelligence artificielle, d’enfants volés, de liberté, de grand âge....

L’impact des JO sur l’activité des TPEen Île-de-Frnc, le regard de RIVALIS

A l’approche des JO de Paris 2024, le journal de l’emploi vous propose de faire le point sur l’impact des JO sur l’activité des TPE francilienne. Nous recevons Frédéric Stangi Conseiller d’entreprise chez RIvalis, qui a accompagné de nombreuses entreprises à l’approche de ce grand évènement sportif mond...

l’IA générative Innovation ou disruption ? Avec Dékuple

Comment les grandes entreprises françaises envisagent l’intelligence artificielle générativeInnovation ou disruption ? Pour répondre à cette question Jérôme Joinet reçoit Bertrand Laurioz, PDG du groupe Dékuple dans cette édition du Journal de l’emploi. Le Groupe Dékuple a réalisé avec Opinion Way une étude sur l’appropri...

Visions, un monde du travail en mutation : un podcast à découvrir avec UneEtincelle

Dans cette édition du journal de Jérôme Joinet reçoit Laure Brignone, fondatrice d’UneÉtincelle. Economiste et psychologue, elle accompagne les individus et les organisations à décomplexer leur relation au travail et à réinventer leur job & leur entreprise. Elle a crée un Podcast « Visions – un monde du travail en mutatio...