Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
337
Bouygues
402

Essonne: continuer la Métropole du Grande Paris serait « une déclaration de guerre »

Essonne: continuer la Métropole du Grande Paris serait une déclaration de guerre

La Métropole du Grand Paris et sa création font couler de l’encre. Si bien que les présidents des conseils départementaux se sont unis au siège parisien de l’Assemblée des départements de France afin de manifester leur mécontentement face à ce projet et dévoiler leurs revendications sur la création de la géante intercommunalité qui est entrée en vigueur au 1er janvier 2016. Actuellement ce regroupement concerne 123 villes de petite couronne, accompagnées de sept villes de grande couronne. Mais le projet inquiète les départements. François Durovray, président du Conseil Départemental de l’Essonne a répondu à nos questions sur le sujet.

1) PS, PC, LR… Tous les présidents de conseils départementaux semblent être unis contre la Métropole du Grand Paris. Mais vous avez tous le même discours ?

Nous sommes tous contre. Ce à quoi nous sommes favorables, c’est la création d’une métropole régionale. Dans sa forme actuelle, cela crée une scission entre la grande et la petite couronne. Ce qui instaure une métropole des riches a l’encontre des besoins du reste de la population en grande couronne. On ne peut pas considérer les habitants comme des citoyens franciliens de seconde zone.

2) Quel impact y-aurait-il à délaisser la grande couronne et ses habitants ?

Ce ne sont pas des habitants de seconde zone. Bien qu’ils habitent plus loin de Paris, leurs taxes sont les mêmes, leurs vies quotidiennes dépendent de leur rapport à Paris. Leurs problèmes de logement aussi sont les mêmes. Il faut créer une métropole régionale à l’image du Grand Paris Express, qui englobe la totalité de l’Ile-de-France. Si nous venons à former des pôles d’activités performant comme à Saclay (limite Essonne-Yvelines), et que derrière la métropole vient les avaler, ce n’est pas possible. On a besoin de secteurs en grande couronne qui réussissent.

3) Qu’est-ce qui se passerait si vos voix n’étaient pas entendues ?

Ce serait une déclaration de guerre. Pour le moment, on fait preuve de pédagogie et on se met en phase de discussion. Le problème, c’est que les gens qui mettent en place la Métropole du Grand Paris n’y connaissent rien des territoires, de la région et de leurs attentes.

Le Journal de l’emploi: des offres d’emploi et de formation avec Siblu

Siblu recrute 70 animateurs pour la saison 2019 ! Siblu, leader européen sur le marché de l’hôtellerie en plein air, cherche de nouveaux animateurs de villages vacances pour l’année 2019. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 15 février alors ne tardez pas ! Mikael Quilfen, directeur de la communication et du marketing du grou...

Journal de l’emploi: Handicap – Salon Virtuel Job Pour Tous!

Job pour Tous : des emplois pour les personnes en situation de handicap Le chômage en France atteint tout le monde, mais les personnes en situation de handicap le sont plus fortement. 500 000 personnes handicapées sont inscrites au Pôle Emploi cette année. Ce qui est deux fois supérieur à la moyenne nationale. Il faut […]

« T’inquiète… je gère » avec Ambroise Toutain, fondateur de Panda Fuji

Entreprendre ça reste rêver tout en agissant. « Entreprendre ca reste rêver tout en agissant. » C’est ainsi qu’Ambroise Toutain, fondateur de Panda Fuji, définit le rôle d’entrepreneur. Il prévient aussi qu’il ne faut pas trop fantasmer le rôle d’entrepreneur. Généralement, les jeunes pensent aux grands pat...

Journal de l’emploi: Disneyland Paris des centaines de métiers!

Disneyland Paris: 500 métiers, des milliers d’offres d’emploi ! Disneyland Paris est le plus gros employeur mono-site de France. Près de 16.000 personnes y travaillent en moyenne au quotidien tout au long de l’année afin de combler de plaisir ses visiteurs. Pour cela, 500 métiers différents sont représentés dans l’...