Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
457
Bouygues
302

SASU à toi l’entrepreneur

Sasu à toi l'entrepreneur

Quel statut choisir quand on souhaite entreprendre seul ?

Le choix du statut est une question qui se pose inévitablement à tous les créateurs d’entreprise. Et si vous décidez d’entreprendre seul, vous devrez choisir entre la micro-entreprise, l’entreprise individuelle (EI), l’entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL), l’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) ou la société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU). Particulièrement adaptée au créateur d’entreprise qui souhaite entreprendre seul, la SASU connaît actuellement un certain succès. En effet, elle représentait 67% des entreprises unipersonnelles créées en 2016 selon l’Agence France Entrepreneurs . Comme pour toute création d’entreprise, vous pouvez décider de la faire seul ou de vous faire aider en remplissant un dossier de création de SASU.

La SASU, les raisons d’un succès.

La SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle) est donc une SAS (société par actions simplifiée) qui ne comporte qu’un seul associé. Elle séduit les entrepreneurs pour trois raisons principales :

-Tout d’abord, la responsabilité de l’associé est limitée à ses apports. L’associé unique définit les règles d’organisation de la SASU ainsi que le montant du capital social de l’entreprise. Il peut faire des apports en numéraire ou en nature.

-Ensuite, le président de la SASU bénéficie du statut d’assimilé salarié, ce qui signifie qu’il est affilié au régime général de sécurité sociale. Il bénéficie de la même protection sociale que les salariés cadres. Ses cotisations sociales sont évaluées en fonction de sa rémunération brute. Attention, cependant, ces cotisations ne comprennent pas de cotisations à l’assurance chômage. Par conséquent, le président de la SASU n’a pas droit à une indemnisation en cas de chômage.

-Enfin, il est facile de faire évoluer la SASU. Par exemple, un entrepreneur pourra transformer une SASU en SAS pour accueillir des associés. Pour cela, il lui suffit de céder une partie de ses parts sociales. Les statuts de la SASU sont moins rigides et plus largement modifiables.

Comment fonctionne la SASU ?

L’associé unique détermine librement dans les statuts les règles d’organisation de la société. La nomination du premier président de la SASU doit obligatoirement être précisée dans les statuts. Il peut s’agir d’une personne morale ou d’une personne physique (l’associé unique ou un tiers). Le président est le représentant légal de l’entreprise. Il est donc responsable civilement, notamment en cas de faute de gestion et pénalement de la SASU. Le président peut percevoir, ou non, une rémunération. Il est également possible de désigner un directeur général et un directeur général adjoint.

Concernant la fiscalité, la SASU est imposée à l’impôt sur les sociétés (IS), mais une option pour l’imposition à l’impôt sur le revenu (IR) est possible sous certaines conditions : avoir maximum 5 ans d’ancienneté au moment de la demande ; exercer une activité commerciale, artisanale, agricole ou libérale ; avoir un chiffre d’affaires inférieur à 10 millions d’euros ; avoir moins de 50 salariés et ne pas être cotée.

Lancez-vous !

En espérant que ces informations vous aideront à vous lancer. Et parallèlement à cette étape administrative, pensez dès à présent au financement de votre entreprise. Voici quelques astuces pour convaincre un banquier.

 

Institut Supérieur de l'Environnement

Edition spéciale SIBCA : Institut Supérieur de l’Environnement

Jérôme Joinet reçoit Corentin de Montmarin, responsable pédagogique à l’Institut Supérieur de l’Environnement pour l’édition spéciale du Journal de l’Emploi sur le Salon de l’Immobilier Bas Carbone. L’Institut Supérieur de l’Environnement propose des formations liées à la transition écologique L’ISE propose des ma...
Accenta

Edition spéciale SIBCA avec Accenta

Alice Tagger, la directrice des ressources humaines de Accenta est l’invitée de l’édition spéciale du Journal de l’Emploi sur le salon de l’immobilier bas carbone. Il est donc question de recrutement pour le développement de cette entreprise spécialisée dans la décarbonation des bâtiments. Accenta réduit l’empreint...
Wo2

Édition spéciale SIBCA avec Wo2

Jerome Joinet a reçu Marc Lafont, président exécutif de Wo2 pour une édition spéciale SIBCA au sein même du Salon de l’Immobilier Bas Carbone. Les thèmes abordés avec lui sont la décarbonation, la transition écologique ou encore les projets immobiliers verts. Une société engagée Wo2, avec 750 millions d’euros de fonds réali...
être formateur

Journal de la Formation : Qu’est ce qu’un formateur ?

Fouzi Fethi, responsable du Pôle droit et politique de la formation et Valérie Michelet, Juriste Sénior en droit de la formation professionnelle chez Centre Inffo, sont les invités de Jérôme Joinet pour cette édition du Journal de l’Emploi. Ils nous disent tout sur Métier de formateur. Le formateur transmet son domaine d’expertis...