Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
457
Bouygues
302

Pôle Emploi lance le Tinder de la recherche d’emploi

Pôle Emploi lance le Tinder de la recherche d'emploi

Maintenant, on comprend pourquoi un tel nom a été donné à la nouvelle plateforme de recrutement mise en place par Pôle Emploi. Un service en ligne novateur qui a pour objectif de permettre la mis en relation entre des demandeurs d’emplois et des entreprises de manière quasi instantanée.Une façon de rendre l’accès à l’emploi moins compliqué et surtout, permettre de faciliter les démarches autant au niveau de employés qu’au niveau des entreprises.

Un système de fonctionnement simple pour la recherche d’emploi

Mais comment cela fonctionne-t-il ? C’est assez simple, tout comme la démarche. Une fois que vous êtes connectés sur la plateforme, cette dernière est ouverte à tout le monde, vous pouvez choisir parmi près de 19 métiers. Chef de rang, vendangeur, animateur… Des types de secteurs qui sont tous plus différents les uns que les autres. Une fois le métier en question choisi, voici ce que l’on pourrait qualifier de test de personnalité.

En effet, une liste des qualités nécessaires pour faire le métier choisi est proposée à l’internaute. Pour vendeur par exemple, cela peut aller de « avoir la classe » à « vendre au-delà de la demande ». Le postulant choisi donc quatre qualités qui lui semblent essentielles pour être prolifique dans son métier. Ces qualités, peuvent parfois se recouper avec d’autres secteurs.

Ensuite viennent les questions plus théoriques et thématiques, propre à la candidature. Avez vous déjà de l’expérience dans le métier? Ou votre zone géographique de recherche. Tout est fait pour que vous puissiez concorder avec l’offre d’emploi en question et que votre candidature soit celle qui est parfaitement attendue par le recruteur.

Un procédé novateur mis en place par Pôle Emploi

Le procédé mis en place par Pôle Emploi n’est pas encore disponible dans tous les départements. Il devrait l’être sous peu. Cette méthode de recherche d’emploi beaucoup plus numérique a pour objectif de faire gagner du temps. En effet, TPE/PME ou même les grandes entreprises, ne disposent toujours pas de moyens pour effectuer un bon recrutement. Celui-ci doit se faire vite et efficacement. Filtrer les candidatures par un site internet permet donc de faire un premier dégraissage des candidats et obtenir une personne au profil identique à celui recherché.

A savoir qu’un espace recruteur fonctionne sur le même principe que celui des demandeurs d’emploi. En effet, le secteur de métier est demandé au même titre que les qualités recherchés et les temps de travail à effectuer. C’est en mettant en relation ces deux profils que l’algorithme de Maintenant, permet de mettre en place tous les critères nécessaires pour recruter la bonne personne.

LEARNING TECHNOLOGIES : le métavers, créateur de lien pour les étudiants

L’invitée du Journal de la formation: Lisa Delaguette Lisa Delaguette, Directrice générale de Kwark Media est l’invitée du journal de la formation et de l’enseignement supérieur. Cette experte du monde étudiant apporte son témoignage sur l’évolution de l’utilisation du digital par les étudiants ces dernièr...

Salon Learning Technologies: le bilan avec son directeur Vianney THOMAS

Vianney THOMAS directeur du Salon Learning Technologies France est l’invité du Journal de la Formation. L’occasion de faire le point sur ce salon qui a enfin pu avoir lieu en présentiel après la crise sanitaire. L’édition 2022 fut une réussite avec 250 exposants, plus 7,000 professionnels du e-learning, de la formation, de...

LEARNING TECHNOLOGIES : L’impact des nouveaux outils de digitalisation sur l’éducation

L’invité du Journal de la formation: Johann Hagege Johann Hagege, Directeur ITIC Paris, est l’invité du journal de la formation et de l’enseignement supérieur enregistrée au salon learning technologies. Pour lui, nous sommes aujourd’hui à l’aube d’une révolution : il y aura un impact dans tous les métie...

Learning Technologies: Good Grades, l’assistant intelligent du correcteur d’examen !

Le Journal de la formation au salon Salon Learning technologies Stephan Crisan, CEO de Good Grades nous présente le nouvel assistant intelligent du correcteur d’examen. Merci à lui ! Cette innovation vise à aider le professeur correcteur en le déchargeant d’environ 80 % de son travail. Cette technologie a été pensée pour répo...