Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
457
Bouygues
302
Le Journal de l'Emploi

Emploi: le service à la personne dans la garde d’enfant recrute !

Emploi: le service à la personne dans la garde d'enfants recrute !

Le secteur des services à la personne recrute en cette période de rentrée scolaire! Notamment pour la garde d’enfant. La preuve avec Babychou services qui propose partout en France de nombreux emplois. Des emplois pour des jeunes étudiants, à des offres pour des séniors en passant par des opportunités de franchise il y en a pour tous les goûts. Claire Lanneau la fondatrice de Babychou est l’invitée du journal de l’emploi.

Une entreprise fondée avant tout sur un besoin

La garde d’enfant à domicile consiste à travailler le matin, au déjeuner ou le soir. Un besoin croissant de la part des familles. Notamment grâce à la professionnalisation du secteur. Fini le temps de la petite annonce pour trouver une garde d’enfant. On sait que l’on peut passer par des gens professionnels. D’autant que dans plusieurs secteurs, les horaires d’entreprises sont de plus en plus étendus. Le secteur bancaire travaille le samedi par exemple. Et ce ne sont pas les assistants maternelles qui vont répondre à la demande de la famille, mais des entreprises d’aide à la personne comme Babychou.

Babychou n’est pas nouveau dans le secteur. Les débuts de l’entreprise datent de 1998. En effet, Claire Lanneau était maman de deux enfants à l’époque. Et en tant que cadre commerciale, elle était directement confrontée aux problèmes de la garde de ses enfants. Notamment sur la difficulté d’avoir des gens de confiance. Du coup, pourquoi pas mettre ses compétences professionnelles dans le secteur de la garde d’enfant. Débutant sans fonds publiques sur la vie associative. Et le plan Borloo donne un nouvel essor en lançant un plan visant à recruter 500 000 postes d’aide à la personne.

Un secteur en pleine croissance et fournisseur d’emploi

Et Babychou recrute en CDI ! Aujourd’hui, l’entreprise et une équipe de près de 2 000 personnes en France, aussi bien dans la garde d’enfant que pour le travail en agence de proximité. Environ 60 en France métropolitaine et dans les DOM. Mais aussi des gens qui se sont lancés en franchise. Un vrai développement qui pousse l’entreprise à recruter des intervenants dans la garde d’enfant. Mais aussi des personnes cherchant des compléments d’activité comme les séniors ou les étudiants pour arrondir leur fin de mois. Et aussi dans le cadre de la professionnalisation du secteur, des alternants en centre de formation sur la petite enfance. Un tremplin pour rentrer dans le métier. Au total, le recrutement est de 1 000 personnes.

Maternité et entrepreneuriat : duo gagnant ou perdant ?

Maternité et entrepreneuriat, duo gagnant ou perdant ? Maternité et entrepreneuriat.  Charline Goutal-Redrado, fondatrice de « Naïa Paris » et Julie Bellaïche, fondatrice de l’entreprise « Les p’tits boss » racontent leur expérience.  Et être enceinte en étant entrepreneure, c’est un vrai challenge reconnaissent Julie et C...

Kumo, une aventure entrepreneuriale entre deux amis d’enfance

Kumo, l’aventure entrepreneuriale de deux amis d’enfance. Kumo est une entreprise créée par deux amis d’enfance : Gaspard Luciano et Antoine Bungert. Elle prépare des repas frais à partir de recettes originales. Et elle les livre tous les matins dans des distributeurs automatiques. Installés à l’origine dans les un...

« Terre sacrée de Verdun » – Prix armées-jeunesse

Terre sacrée de Verdun Les Ecoles militaires de Saumur ont organisé différents événements avec des établissements scolaires. Ces événements ont pour but de créer des passeurs de mémoires à travers l’acquisition d’une conscience historique. « Terre sacrée de Verdun » est donc l’un de ces événements. Il s’...

« Comment faire carrière dans les métiers de la RSE et développement durable » par Caroline Renoux

La RSE : une notion mal assimilée Les entreprises prennent conscience depuis plusieurs années maintenant de leur impact environnemental et social. Un impact qui joue aussi sur leur réputation. Même si aujourd’hui, 70% des entreprises sont conscientes qu’elles doivent impliquer davantage la RSE et le développement durable au coeu...