Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
457
Bouygues
302
Emission spéciale

L’inversion des rôles par les Inattendus à but non lucratif

En mars dernier, se sont tenus les Inattendus à but non lucratif de Lyon, après une première édition parisienne. Ça vous concerne a reçu Didier Meillerand, journaliste économique et co-organisateur de l’événement, pour nous expliquer la particularité de cette rencontre entre les entreprises et les associations.

Une initiative originale

Au cours de cette journée, les fondations d’entreprises et les associations ont pu se rencontrer. Parmi les intervenants, des petites entreprises ainsi que des grandes étaient présentes, comme les fondations d’ADP, de Somfy ou d’EDF. De même, les associations étaient aussi en nombre avec également des ONG dont Planète urgence. Plusieurs tables rondes et conférences étaient organisées autour de thèmes divers tel que le mal logement, le décrochage scolaire ou encore l’avenir des actions humanitaires.

Mais la grande particularité de cet événement résidait dans ce que l’on pourrait qualifier un « matching inversé ». Habituellement ce sont les associations qui viennent démarcher les entreprises pour obtenir un partenariat voire un financement. Durant cette journée de mars, c’est l’inverse qui était au programme. Les fondations devaient séduire les associations pour que celles-ci envisagent une future collaboration.

Ces inattendus auront permis aux associations et aux entreprises de se rencontrer, de partager et d’échanger. La co-construction était un des maîtres mots de la journée pour permettre aux deux entités d’avancer. Même si les partenariats ne sont pas encore signés, tous sont repartis avec des contacts qui leur permettront de concrétiser leurs projets et de trouver des mécènes. Les inattendus à but non lucratif devraient revenir dans d’autres villes de France.

Au cours de l’événement, nous avons pu rencontrer et interviewer plusieurs acteurs associatifs et entrepreneuriaux, dont vous pouvez retrouver les interviews complètes ici.

 

Learning Technologies: Good Grades, l’assistant intelligent du correcteur d’examen !

Le Journal de la formation au salon Salon Learning technologies Stephan Crisan, CEO de Good Grades nous présente le nouvel assistant intelligent du correcteur d’examen. Merci à lui ! Cette innovation vise à aider le professeur correcteur en le déchargeant d’environ 80 % de son travail. Cette technologie a été pensée pour répo...

LEARNING TECHNOLOGIES : Les enjeux de la digitalisation avec Marc Adler CEO de Booster Academy

Marc Adler, CEO de Booster Academy, est l’invité du journal de la formation et de l’enseignement supérieur. Une émission enregistrée sur le Salon Learning Technologies! iI répond à nos questions sur les enjeux de la digitalisation. Booster Academy est une entreprise spécialisée dans la digitalisation de contenus de formation ...

LEARNING TECHNOLOGIES : le métavers, créateur de lien pour les étudiants

L’invitée du Journal de la formation: Lisa Delaguette Lisa Delaguette, Directrice générale de Kwark Media est l’invitée du journal de la formation et de l’enseignement supérieur. Cette experte du monde étudiant apporte son témoignage sur l’évolution de l’utilisation du digital par les étudiants ces dernièr...

Salon Learning Technologies: le bilan avec son directeur Vianney THOMAS

Vianney THOMAS directeur du Salon Learning Technologies France est l’invité du Journal de la Formation. L’occasion de faire le point sur ce salon qui a enfin pu avoir lieu en présentiel après la crise sanitaire. L’édition 2022 fut une réussite avec 250 exposants, plus 7,000 professionnels du e-learning, de la formation, de...