Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
457
Bouygues
302

Ecopla, une SCOP contre une fermeture!

Ecopla est l’unique fabricant français de barquettes aluminium en France. Aujourd’hui, l’entreprise est en danger, puisque le Tribunal du Commerce de Grenoble a pris une décision : la vendre à son concurrent italien ! Une pétition a été lancé pour la sauver !

Les employés de l’entreprise Ecopla occupent leur usine pour sauver leurs emplois ! La décision du Tribunal de la céder au groupe italien Cuki rembourse les créanciers mais condamne l’ensemble des employés. Pourtant, une solution viable avait été proposée : faire d’Ecopla une SCOP !

Une SCOP, qu’est-ce que c’est ?

Les SCOP, ou Sociétés coopératives et participatives, concernent toutes les formes d’entreprise : SA, SARL ou SAS. Les salariés y sont les associés majoritaires. Ils détiennent donc au minimum 51% du capital social et 65% des droits de vote.

Elles ont plusieurs particularités. Elles ont un dirigeant, comme toute entreprise. Sauf que celui-ci est élu par les salariés associés ! Le profit de l’entreprise est également distribué de façon équitable : pour tous les salariés sous forme de participation et d’intéressement. Pour les salariés associés sous forme de dividendes. Et une part est consacrée aux réserves de l’entreprise.

Ce modèle est donc viable puisque ces réserves permettent de contribuer au développement de l’entreprise en consolidant ses fonds propres. Autre avantage et non des moindres : les salariés sont d’autant plus motivés à travailler qu’ils reçoivent directement et concrètement les bénéfices de leur travail !

Ecopla, ou le savoir-faire à la française

Ecopla est l’unique fabriquant français de barquettes aluminium en France. Implantée à St Vincent de Mercuze depuis 1960, elle est appréciée pour son savoir-faire à la française par l’ensemble de ses clients. Le problème ? Ce sont des actionnaires financiers étrangers qui se sont succédés, vidant la trésorerie.

Désormais en liquidation judiciaire, Ecopla ne se laisse pas faire ! Grâce à ses employés, à ses clients et à ses partenaires financiers, elle est parvenue à proposer une offre de reprise au Tribunal de Commerce de Grenoble : 2,3 millions d’euros ont été rassemblés. Mais, décision incompréhensible, le Tribunal a décidé de la céder à son principal concurrent : Le groupe italien Cuki pour 1,5 million ! Cette décision condamne tous les emplois.

Une pétition a donc été lancée. Pour soutenir cette entreprise et défendre l’emploi en France, vous pouvez agir ! Signez la pétition ! De nombreux élus soutiennent cette action et 1 300 personnes ont déjà fait cette démarche.

Crédit photo : Ulule 

Maternité et entrepreneuriat : duo gagnant ou perdant ?

Maternité et entrepreneuriat, duo gagnant ou perdant ? Maternité et entrepreneuriat.  Charline Goutal-Redrado, fondatrice de « Naïa Paris » et Julie Bellaïche, fondatrice de l’entreprise « Les p’tits boss » racontent leur expérience.  Et être enceinte en étant entrepreneure, c’est un vrai challenge reconnaissent Julie et C...

« Terre sacrée de Verdun » – Prix armées-jeunesse

Terre sacrée de Verdun Les Ecoles militaires de Saumur ont organisé différents événements avec des établissements scolaires. Ces événements ont pour but de créer des passeurs de mémoires à travers l’acquisition d’une conscience historique. « Terre sacrée de Verdun » est donc l’un de ces événements. Il s’...

Kumo, une aventure entrepreneuriale entre deux amis d’enfance

Kumo, l’aventure entrepreneuriale de deux amis d’enfance. Kumo est une entreprise créée par deux amis d’enfance : Gaspard Luciano et Antoine Bungert. Elle prépare des repas frais à partir de recettes originales. Et elle les livre tous les matins dans des distributeurs automatiques. Installés à l’origine dans les un...

« Comment faire carrière dans les métiers de la RSE et développement durable » par Caroline Renoux

La RSE : une notion mal assimilée Les entreprises prennent conscience depuis plusieurs années maintenant de leur impact environnemental et social. Un impact qui joue aussi sur leur réputation. Même si aujourd’hui, 70% des entreprises sont conscientes qu’elles doivent impliquer davantage la RSE et le développement durable au coeu...