Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
457
Bouygues
302

Emploi: les femmes ne sont plus payées après le 3 novembre

Emploi: les femmes ne sont plus payées après le 3 novembre

39,7. Ce chiffre, c’est le nombre de jours que les femmes travailleront gratuitement en 2017. C’est désormais le 3 novembre à 11h44 et 9,7 secondes, selon Les Glorieuses, que les femmes cessent d’être payées. Pour obtenir ces chiffres précis, le mouvement féministe s’est appuyé sur une étude sur l’emploi d’Eurostat, organisme de statistiques de l’Union Européenne.

Des chiffres en recul sur l’emploi des femmes

L’an dernier, le groupe militant pour les droits des femmes à l’origine de l’appel du 7 novembre 2016, tirait déjà la sonnette d’alarme. C’est à cette date que les concernées étaient incitées à quitter leur lieu de travail. En effet, en cessant toute activité professionnelle un peu plus d’un mois avant la fin de l’année, les femmes auraient eu un salaire identique à celui des hommes. Aujourd’hui, l’écart se creuse.

Des inégalités qui s’expliquent ?

27% des femmes travaillent à temps partiel, contre 6% des hommes, rapporte le collectif féministe. Une première différence dans le monde de l’emploi. De plus, lorsqu’elles ont à la charge plus d’un enfant, leur activité professionnelle diminue, contrairement aux hommes qui ne sont pas affectés par ce facteur. Ainsi, les femmes occupent une place domestique plus importante que la gente masculine.

A cela s’ajoute la divergence dans les métiers, qui s’affirme, dès le choix les études. Stéréotypes et féminisation d’emplois impliquent une diminution presque automatique de la rémunération, pour les métiers considérés comme réservés aux femmes. Par ailleurs, seulement 35% d’entre elles occupent des postes de dirigeantes. Parmi ces dernières, les salaires sont inégaux et leur travail est sous-valorisé. Explication fustigée, les femmes négocieraient moins leur salaire que les hommes.

Des solution pour parer les disparités ?

Dans son étude, le mouvement féministe propose des suggestions afin de lutter contre les inégalités toujours grandissantes. L’union en entreprise, revaloriser les emplois les plus précaires ou encore négocier son salaire, permettraient de mettre fin de façon progressive, à un écart qui ne cesse de s’élargir.

Paroles d’expert: véritable indépendance ou salariat déguisé, faire la différence!

Véritable indépendance ou salariat déguisé ? Faites bien la différence ! Les entreprises font de plus en plus appel à des auto-entrepreneurs ou autres travailleurs indépendants. Généralement pour des missions ponctuelles mais parfois pour des missions plus ou moins régulières. Mais les entreprises doivent faire attention! Car certaine...

Tambour Battant: Le cerveau, entre neurosciences et psychanalyse

Tambour Battant: Le cerveau, entre neurosciences et psychanalyse – le programme Dans cette édition de Tambour Battant Antoine Spire et Patrick Tudoret vous proposent une émission en trois parties: 1- un entretien avec Muriel DARMON et Catherine TALLON-BAUDRY Muriel DARMON est sociologue, présidente de l’Assoc. F. de sociologie (AF...

Business Women: la reprise d’entreprise

La reprise d’entreprise au féminin Reprendre c’est entreprendre ! Mais rares sont celles qui se lancent dans cette aventure. En effet la reprise d’entreprise est un marché assez confidentiel, mais surtout très masculin ! Pourtant ce marché recèle de véritables opportunités! Pourquoi il y a-t-il aussi peu de repreneur(e)s d&rsquo...

Paroles d’entreprise: les Transports Mondamert

Paroles d’entreprise: les Transports Mondamert Dans ce reportage vous allez découvrir le parcours du repreneur de l’entreprise Transports Mondamert et ses choix en matière de suivi de l’activité de son entreprise. L’activité de cette SARL reprise par M Esteves en 2006 est le transport de matériaux en vrac, le transport d...