Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
337
Bouygues
402

Emploi: Aide à la recherche du premier emploi!

A partir du 22 août, il est possible de bénéficier de l’ARPE (Aide à la Recherche du Premier Emploi). Son but ? Améliorer l’insertion professionnelle. Mais qui peut en bénéficier et comment ? 

Trouver un premier emploi peut s’avérer plus long et fastidieux que prévu. Quelques conseils peuvent vous aider, mais avoir une source de revenus peut également s’avérer essentiel afin de mener à bien ses recherches. C’est là qu’intervient l’ARPE.

Une aide à la recherche du premier emploi nécessaire

La loi Travail étant entrée en vigueur, certaines des dispositions prévues commencent à se mettre en place. Parmi elles, l’ARPE qui s’adresse aux jeunes diplômés à la recherche de leur premier emploi. Lors de cette période de recherche active, ces jeunes ont besoin de ressources financières : ne serait-ce que pour imprimer CV et lettres de motivation ainsi que pour se déplacer aux entretiens !

Environ 56 000 jeunes sont ainsi concernés par cette mesure. Un chiffre important mais qui se limite par les conditions d’accès à cette aide. Il faut en effet faire la demande dans les 4 mois suivants l’obtention de son diplôme, avoir moins de 28 ans, avoir été boursier et ne pas toucher le RSA !

Cette aide s’adresse aux jeunes diplômés de l’enseignement supérieur en 2016 (B.T.S., D.U.T., licence, licence professionnelle, master, diplôme d’ingénieur, brevets de technicien supérieur agricole…) et aux diplômés par la voie de l’apprentissage disposant de peu de ressources. L’aide s’arrête si vous trouvez un emploi dont la rémunération mensuelle excède 78% du SMIC net (soit 891 euros).

En pratique, comment faire ?

Dans les 4 mois suivants l’obtention de votre diplôme, faites une demande en ligne via messervices.etudiant.gouv.fr. Un formulaire est disponible qu’il faudra complété avant de l’envoyer à l’adresse indiquée à la fin de celui-ci. La copie d’une pièce d’identité doit être jointe ainsi que divers autres documents.

Une déclaration sur l’honneur attestant que vous n’êtes plus en formation et que vous vous engagez à ne pas reprendre d’études au cours de l’année scolaire qui suit l’obtention de votre diplôme, êtes à la recherche d’un premier emploi, ne cumulez pas l’ARPE avec le RSA, la garantie jeunes, un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.

A cela il faudra joindre : Une copie de votre relevé de notes attestant de la réussite au diplôme et/ou une copie de l’attestation de réussite. L’attestation de votre qualité de boursier durant la dernière année scolaire. Si vous étiez apprenti(e), une copie de l’avis d’imposition 2015 (revenus 2014) du foyer fiscal auquel vous êtes rattaché(e), ou de votre avis d’imposition 2015 si vous avez fait votre propre déclaration fiscale. La copie de votre carte d’étudiant des métiers (recto verso) si vous êtes diplômé par la voie de l’apprentissage.

La France des Solutions : entreprendre autrement avec La Ruche

L’entrepreneuriat social en France Comment concilier impact social et rentabilité économique ? C’est la mission de l’entrepreneuriat social, phénomène qui se développe de plus en plus en France. En effet, aujourd’hui, la moitié des 18-24 ans se disent intéressés pour travailler dans ce secteur. Et pour promouvoir ...

Entrepreneur #Leader

Entrepreneur #Leader La région Ile-de-France a mis en place le dispositif Entrepreneur #Leader. Il a pour but de favoriser l’entrepreneuriat. Label Entreprise vous propose un coup de projecteur sur ce dispositif, en accueillant Sylvie Marie Brunet et Raphaël Brochard. Sylvie Marie est responsable du Pôle Entreprises Innovantes Couveuses-Lab...

« T’inquiète… je gère » avec Lina Cham, slasheuse

Lina Cham Lina Cham est une slasheuse, c’est-à-dire qu’elle exerce plusieurs métiers. Elle est conférencière, coach mais aussi auteure. En effet, elle vient de finaliser son premier roman : « L’autre visage ». Découvrez le parcours de Lina dans « T’inquiète… je gère ». Kangae un site pour jeunes entrepren...

Expensya recherche ses 30 futurs collaborateurs

Expensya : spécialiste de la gestion des notes de frais Les notes de frais, calvaire des entreprises ? Pour faciliter la vie des sociétés, Expensya a mis au point un système de gestion des notes de frais. En effet, cette entreprise franco-tunisienne, fondée en 2014 accompagne déjà 5 000 entreprises dans 90 pays. Présents à […]