Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
337
Bouygues
402
Le Journal de l'Emploi

Apprentissage: une mauvaise image qui laisse des emplois sans candidat

Apprentissage: une mauvaise image qui laisse des emplois sans candidat

On a souvent l’image du chômeur qui ne trouve pas d’emploi. Si les chiffres du chômage laissent comprendre que c’est la vision la plus légitime pour en parler, il ne faut pas non plus oublier l’autre partie du miroir. En effet, il est aussi des cas de figure où se sont les employeurs qui ne trouvent pas. Dans un article datant d’avril 2017 sur RMC/BFMTV, une entreprise d’aide à la personne expliquait notamment qu’elle n’arrivait pas à trouver preneur pour les 5 500 CDI qu’elle proposait. Une situation qui laisse des centaines de milliers d’emplois tomber dans l’oubli comme c’est généralement le cas dans le secteur du bâtiment.

L’apprentissage mis de côté dans les organismes de formation

En cause ? le manque de formation initiale dans ce domaine. En effet, l’apprentissage n’est pas valorisé et n’a pas non plus une bonne image chez les jeunes. La raison est simple. Généralement, ces filières sont comblées par les élèves de 4ème et 3ème en difficulté. Souvent en échec scolaire et sans perspective d’avenir, ils sont envoyés dans les CFA afin d’obtenir un diplôme et une formation. Si ces formations sont généralement mieux loties face au chômage des jeunes que le cursus général, elles sont de plus en plus délaissées par manque d’intérêt.

Du coup, la main d’oeuvre commence à manquer dans certains domaines de l’industrie mais aussi de l’artisanat. Des secteurs qui embauchent mais qui malheureusement ne disposent pas d’une publicité intéressante auprès des écoles et des organismes de formation en France.

Valoriser l’apprentissage, enjeu politique majeur

Lors de la dernière année du mandat de François Hollande, « près de 300 000 embauches en apprentissage ont été réalisées en 2016, permettant à notre pays de compter plus de 400 000 apprentis, ce qui représente un peu plus de 11% des jeunes qui se trouvent en apprentissage », expliquait l’ancien président de la République. Une situation que le gouvernement actuel souhaite faire perdurer. « Avec 7 apprentis sur 10 qui trouvent un emploi durable à la fin de leur formation, l’apprentissage est un des chemins les plus sûrs pour trouver un emploi », explique le site internet du gouvernement.

Changer de vie pour devenir entrepreneure

Qui n’a pas rêvé d’être sa propre patronne et donc entrepreneure ? Changer de vie pour devenir entrepreneure est au sommaire de cette dernière émission de l’année 2018. Devenir entrepreneure, que cela implique-t-il ? Est-ce accessible à tous ? Pour répondre à ces questions, Business Women reçoit : -Sophie Gineste, cré...

Le salon SME : un rendez-vous pour les entrepreneurs

Qu’est-ce que le Salon SME ? Le Salon SME est un salon à destination des dirigeants d’une start-up ou d’une TPE, des créateurs d’entreprise, des candidats à la franchise, des consultants, des indépendants… Il se déroule sur 2 jours uniques pour faire aboutir les projets de création, accélérer l’activité et déve...

#Intérêt Général: la Probono Factory, Mécénat de compétence au coeur de Paris la Défense

Le Pro bono pour l’intérêt général. Pro bono est l’abréviation de l’expression latine pro bono publico, signifiant « pour le bien public ». c’est aussi le mot d’ordre de Pro Bono Lab, une structure spécialisée dans l’aide à l’engagement par le partage de compétences. Chaque année, ils organisent des opérations ...

« T’inquiète…je gère » avec Gaëlle Frizon de Lamotte, fondatrice d’Olybe

Gaëlle Frizon de Lamotte, fondatrice d’Olybe. Malgré un poste très intéressant dans une grande entreprise, Gaëlle a souhaité devenir entrepreneure. Elle a fondé Olybe. C’est l’intrapreneuriat qui lui a donnée le goût d’entreprendre et l’envie de se lancer. L’intrapreneuriat c’est jouer le rôle ...