Demain! est
disponible sur
TNT idf
31
Numéricable
94
Free
236
Orange
219
SFR
457
Bouygues
302
Le Journal de l'Emploi

Emploi: Découvrez le métier de sellier-garnisseur

sellier

Le Journal de l’ emploi est une émission entièrement dédiée à l’emploi et à la formation. Elle vous permet de découvrir des métiers, les bonnes adresses et bonnes pratiques liées à l’insertion et issues des citoyens, de l’Etat, etc. Aujourd’hui, découvrez le métier de sellier avec Anthony Lauger prévot de la maison des compagnons du devoir dans les Yvelines et le Val d’Oise. 

Les compagnons du devoir rassemblent 6 secteurs de métiers différents. Leur taux d’insertion professionnelle est de 90% ! On vous propose de découvrir les métiers qui embauchent. Aujourd’hui, être sellier, qu’est-ce que c’est ?

Sellier, un métier aux domaines d’applications variés !

Le métier de sellier concerne de nombreux domaines d’activités tel que l’automobile (fabrication, réparation), l’aéronautique mais également dans la création d’événements culturels (comme la création de chapiteaux), en bref tout ce qui concerne la tenus technique (tente, sac à dos, etc.).

Le métier de sellier permet de travailler sur un grand nombre de matériaux (et pas seulement le cuir), le but étant d’utiliser les matériaux les mieux adaptés pour l’utilisation de tel ou tel objet.

Une forte demande de main d’oeuvre aujourd’hui !

Les recrutements en tant que sellier dépendent des domaines d’applications et des lieux concernés : par exemple la partie nautique ne recrute évidemment peu en Île de France. Néanmoins la demande de main d’oeuvre en sellerie est très forte aujourd’hui et le parcours proposé avec les Compagnons du Devoir c’est la garantie d’être embauché au terme de la formation.

Pour les jeunes souhaitant s’orienter vers le métier de sellier, les compétences initiales demandés par les entreprises restent les mêmes quelques soit le domaine d’application. C’est ensuite au jeune de s’adapter à la demande de l’entreprise sur le coté usuel de la commande, c’est à partir de là que les jeunes en formation vont pouvoir se spécialiser en termes de discipline afin d’être opérationnel.

Le formation au métier de sellier auprès des Compagnons du Devoir est accessible à partir d’un CAP et va jusqu’à la licence. Le petit plus est que la personne formée dispose d’un parcours automatiquement avec une entreprise, d’une rémunération attractive, et permet de découvrir de multiples villes et régions avec une structure qui vous accompagne et vous prend en charge (hébergement et restauration).

Ce secteur vous intéresse ? N’hésitez plus renseignez-vous auprès des Compagnons du devoir pour découvrir les multiples facettes de ce métier plein d’avenir !

Le Jour d’Après, spécial OPCO

En 2019, ils ont remplacé les fameuses OPCA dans la collecte de fonds de la formation professionnelle. Aujourd’hui, les OPCO, opérateurs de compétences, prennent le relai mais avec des missions un peu différentes. Le Jour d’Après leur consacre un numéro spécial, à découvrir sur Demain TV. Un accompagnement dans la formation...

Interview Campus : Epitech, école des métiers de demain !

Les métiers de la tech ont le vent en poupe. Mais en tension, ce secteur est aujourd’hui à la recherche de ses futurs talents. Et pour se former, l’hexagone regorge d’écoles et autre centre de formation pour combler la pénurie que connait aujourd’hui le secteur. Un vivier d’emplois, aujourd’hui en tension...

« On a besoin de vous ! » l’appel de 100 000 entrepreneurs

100 000 entrepreneurs, une association pour transmettre le goût d’entreprendre En effet, cette association a pour vocation de diffuser l’esprit et la culture d’entreprendre. Sa cible, ce sont les jeunes de 13 à 25 ans. Et cette transmission de l’esprit d’entreprendre se fait via le témoignage d’entrepreneur...

Quelle stratégie commerciale mettre en place pour les TPE ?

Stratégie commerciale et petite entreprise L’évolution des technologies, les outils de communication… autant de facteurs qui chamboulent notre société et modifient nos comportements. Les clients d’hier ne sont pas les mêmes que ceux d’aujourd’hui, et eux-mêmes sont différents de ceux de demain. Et les petites entreprises ne sont...